Afficher les éléments par tag : alaune

Laurent Wauquiez a confirmé publiquement mardi après-midi sa candidature aux élections législatives des 30 juin et 7 juillet. Isabelle Valentin, députée sortante, se retire totalement. Caroline Di Vincenzo sera la suppléante du candidat.

Il a annoncé sa candidature à l'hôpital d'Yssingeaux. Un double symbole, lié à l'arrivée de l'IRM tout récemment et un établissement public qui porte le nom de Jacques Barrot, son premier mentor en politique.

Isabelle Valentin passe le flambeau à Caroline Di Vincenzo

Il est arrivé entouré d'Isabelle Valentin et Caroline Di Vincenzo. La première est la députée sortante et ne se représente pas. Elle assure qu'il s'agit de son choix. Au sujet de la dissolution prononcée par Emmanuel Macron, elle pense que "ce n'est pas la meilleure idée". "Je ne me représente pas, c'est un choix personnel. Il est temps pour moi de passer le flambeau." Le témoin, elle le passe à Caroline Di Vincenzo, la maire de La Chapelle-d'Aurec et conseillère régionale, lancée en politique par Laurent Wauquiez et sera sa suppléante pour cette campagne.

"C'est une tempête politique"

Laurent Wauquiez, député de 2004 à 2007 puis de 2012 à 2017, et suppléant depuis 2017 d'Isabelle Valentin, brigue un troisième mandat à l'Assemblée nationale. "On m'a déconseillé de faire ce choix. Mais j'estime que ma place est ici."

Après les élections européennes et l'annonce de la dissolution, l'univers politique est chamboulé. Laurent Wauquiez parle de "chaos", de "tempête". "On ne peut pas rester spectateurs", indique-t-il, promettant de "continuer à m'occuper de notre Région, je resterai élu".

Son avis sur les accords avec le RN

Quelques minutes avant que le candidat de Haute-Loire se présente face à la presse, Eric Ciotti s'est exprimé sur le plateau du journal de TF1 de 13 heures, pour aborder des alliances possibles avec le Rassemblement national. Pour Laurent Wauquiez, "ces alliances, je n'y crois pas. Je ne crois pas aux accords d'appareils. Je crois à une politique faite de clarté. Il faut de la dignité en politique, on ne trahit pas nos convictions. Il faudra la parole d'une droite républicaine indépendante à l'Assemblée nationale."

Publié dans Actualités

Le Parisien annonce ce mardi que Laurent Wauquiez va annoncer ce mardi sa candidature aux élections législatives des 30 juin et 7 juillet sur la circonscription Le Puy-Yssingeaux.

Cette candidature ne serait pas une totale surprise et la dissolution de l'Assemblée nationale rebat les cartes en prévision de la Présidentielle 2027, objectif du président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Si sur Brioude, la candidature de Jean-Pierre Vigier fait peu de doutes à droite, le suspense était entier depuis dimanche soir sur l'Yssingelais. Personne n'osait s'exprimer dans les rangs des Républicains et une invitation de candidature des Républicains a été lancée lundi pour ce mardi par "l'équipe de campagne".

Selon Le Parisien, c'es Laurent Wauquiez qui va se présenter et non Isabelle Valentin, dont il était suppléant depuis deux mandats.

Son retour sur les bancs de l'Assemblée nationale, qu'il a occupé de 2004 à 2007 puis de 2012 à 2017, lui permettrait de gagner en visibilité nationale en prévision de 2027.

Publié dans Actualités

Isabelle Valentin et Jean-Pierre Vigier doivent s'exprimer ce mardi sur les prochaines élections législatives des 30 juin et 7 juillet.

Depuis dimanche soir et la proclamation des résultats, c'est le silence radio. Jean-Pierre Vigier et Isabelle Valentin se sont tenus loin des micros alors que le candidat François Bellamy, des Républicains, n'a pris que la quatrième place. Leur parole est aussi attendue alors que le président de la République Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l'Assemblée nationale et donc de nouvelles élections législatives dans moins de trois semaines.

Se représenteront-ils ? Jean-Pierre Vigier a invité la presse mardi en fin de matinée à Lempdes-sur-Allagnon tandis qu'Isabelle Valentin doit en faire de même à Yssingeaux en début d'après-midi.

Leurs candidatures seraient logiques et les premiers signes tendent à l'indiquer mais les deux parlementaires entretiennent le suspense.

Publié dans Actualités
Tags:

Organisé tous les deux ans sur l'un des quatre départements d'Auvergne, le Toques Chaud 2024 sera organisé au Puy-en-Velay les 8 et 9 septembre. Les réservations pour le repas du 8 ouvrent mardi 11 juin à 9 heures.

Après 2011, le Toques Chaud sera de retour en Haute-Loire en septembre 2024. Les Toques d'Auvergne, qui regroupent 41 chefs d'Auvergne dont 11 de Haute-Loire, ont choisi d'organiser l'événement au Puy-en-Velay. Après la Forêt de Tronçais en 2022, l'événement se posera en vieille ville du Puy autour d'un pique-nique gourmand dans les rues ponotes. Un hommage au chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle avec la crédanciale gourmande à tamponner à chaque étape.

Ouverture des réservations ce mardi

Les convives débuteront sur la place de l'office de tourisme, place du Clauzel. Ils récupéreront un verre et dégusteront l'entrée. Puis direction dans la cour de plaisance de l'hôtel-dieu pour le plat chaud, un jambon en croûte de foin, risotto de petit épeautre du Velay.

Le plateau de fromages attendra les gourmets dans le quartier cathédral, sur la place du For. Le dessert sera concocté dans la cour de l'Hôtel du Département autour d'un entremet de fruits de saison, macaron et coulis de fruits, en partenariat avec le Syndicat des pâtissiers de Haute-Loire.

Le tarif est de 35 € par adulte, 20 € pour les moins de 14 ans. 300 places seront disponibles et les réservations ouvriront mardi 11 juin à 9 heures sur https://boutique.envelay.com/


Un déjeuner de gala le lundi

Le lundi 9 septembre, le déjeuner de gala s'installera au Conseil départemental avec 140 personnes. Les codes d'accès seront accessibles pour les clients des Toques. Chaque département s'occupera d'une partie : l'entrée pour Le Puy-de-Dôme, le poisson pour le Cantal, la viande (un carré de veau des monts du Velay cuit au barbecue) pour la Haute-Loire, le dessert pour l'Allier.

Publié dans Actualités

Ouvert depuis mars, le centre de cardiologie CardioParc répond aux attentes des Yssingelais, des Altiligériens et bien au-delà des frontières départementales.

Dans le pôle Crisselle, au 370 rue du Pêcher à Yssingeaux, CardioParc a récemment ouvert son onzième centre de cardiologie. A sa tête, on retrouve Fadi Jamal, cardiologue à Lyon, créateur de CardioParc en 2019, qui rayonne désormais sur 7 départements.

Un infirmier spécialisé et une assistante médicale

A Yssingeaux, le centre est tenu par Sylvain Grousset, un Yssingelais infirmier en pratique avancée, assisté d'Aurélie Pauze, infirmière et secrétaire. Le centre répond aux espérances, 375 patients ont poussé la porte du centre en deux mois, avec une possibilité d'obtenir un rendez-vous en quelques heures, en 2-3 jours maximum actuellement. Cela permet de lancer une expertise, un diagnostic, un suivi. Ici, on traite toutes les pathologies cardiaques. "Les médecins généralistes nous envoient beaucoup de personnes. Je peux prescrire des examens d'exploration, demander des bilans sanguins. On peut jauger de l'urgence d'une situation", détaille l'infirmier IPA. Le cardiologue Fadi Jamal vient un jour par semaine. "L'objectif est de pérenniser la présence des cardiologues. C'est la clé de la réussite, car les patients ne manquent pas", reconnaît le créateur de CardioParc.

Plus de 20 % d'Ardéchois

La patientèle vient souvent de loin. On retrouve des Yssingelais mais ce n'est pas forcément la majorité écrasante. "On a 20-25 % d'Ardéchois, des gens de la Loire aussi, du Puy-de-Dôme."

A Yssingeaux, CardioParc a bénéficié du soutien public. La Ville d'Yssingeaux a financé les travaux d'aménagement des locaux pour 86 000 € avec des aides du Département (16 670 €) et de la Région (37 685 €). A cela s'ajoute l'investissement de CardioParc avec le matériel pour 108 000 € et une aide de 50 % de la Région.

Un centre pilote pour dépister des maladies structurelles cardiaques

Le centre est notamment pilote pour un projet de dépistage de maladies structurelles cardiaques en Haute-Loire cofinancé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Union Européenne. L'objectif est d'améliorer la qualité de vie dans le vieillissement et prévenir la dépendance, les comorbidités et la mortalité associées à ces pathologies.

Publié dans Yssingeaux - Les Sucs
Tags:

Les résultats définitifs de la Haute-Loire ont été connus dimanche à 22 h 50. Jordan Bardella est largement en tête avec 37 711 voix, soit 37,77 % des votants.

Il n'y a pas photo en Haute-Loire pour ces élections européennes. Le taux de participation s'élève à 57,04 %, soit 5 points au-dessus de la moyenne nationale. Sur les 182 504 électeurs inscrits, 104 108 se sont déplacés dans un bureau de vote ou ont voté par procuration.

37,77 % des voix exprimées

Le candidat du Rassemblement national, Jordan Bardella, arrive en tête dans la quasi-totalité des communes. Sur les 257 communes, 250 l'ont placé en tête, et très souvent loin devant.

Bardella a récolté 37 711 voix soit 37,77 % des voix. Raphaël Glucksmann, le candidat socialiste, prend la deuxième place avec 11 682 voix pour 11,70 %. Il devance de 400 voix Valérie Hayer, la candidate macroniste (11 283 voix, 11,30 %). François Bellamy, le candidat des Républicains, est au pied du podium, un désaveu dans un département traditionnellement à droite, habituellement fidèle à Laurent Wauquiez dans les urnes. Il reçoit 10 686 voix pour 10,70 %.

Bardella en tête dans 250 communes sur 257

250 communes ont ainsi mis Bardella en tête. A Auvers, il partage la première place avec Bellamy. Bellamy est aussi en tête à Desges, Tailhac et Saint-Julien-Molhesabate. Manon Aubry a reçu le plus de suffrages à Malvières. Valérie Hayer est première à Saint-Bonnet-le-Froid. Et Raphaël Glucksmann vire en tête à Saint-Préjet-Armandon... et au Chambon-sur-Lignon.

Les résultats détaillés par commune

Yssingeaux et les Sucs

Haut-Lignon

Marches du Velay-Rochebaron

Loire Semène

Haut-Pays du Velay

Mézenc Meygal

Agglo du Puy

Publié dans Actualités

Après les résultats des élections européennes donnant le Rassemblement national largement en tête, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l'Assemblée nationale.

Dès les minutes qui ont suivi la proclamation des résultats, Jordan Bardella (Rassemblement national) avait lancé une perche au président de la République, appelant Emmanuel Macron à de nouvelles élections législatives.

Ce dimanche, à 21 heures, dans une allocution inédite, Emmanuel Macron a annoncé qu'il décidait la dissolution de l'Assemblée nationale. De nouvelles élections des députés auront donc lieu le 30 juin pour le premier tour, le 7 juillet pour le deuxième tour.

Les électeurs de Haute-Loire devront donc revenir aux urnes à ces dates là. Actuellement, les deux députés de Haute-Loire sont des Républicains : Isabelle Valentin pour Le Puy-Yssingeaux, Jean-Pierre Vigier pour Le Puy-Brioude.

Publié dans Actualités
Tags:

La Haute-Loire fait partie des bons élèves ce dimanche aux élections européennes.

La nouvelle estimation livrée par la préfecture confirme la bonne participation des Altiligériens ce dimanche aux élections européennes.

L’estimation de la participation dans le département à 17 heures est de 51,81 %. Pour rappel, cette estimation était de 41,76 % en 2019.

Publié dans Actualités
Tags:

Météo France a décidé d'activer la vigilance orange aux orages sur Haute-Loire (de 14 heures à 18 heures), Ardèche, Drôme et Isère. L'Ardèche sera aussi en vigilance orange fortes pluies-inondations.

Dimanche après-midi, une forte dégradation orageuse va se mettre en place sur le sud de l'Auvergne et de Rhône-Alpes. Ces orages seront surtout caractérisés par de très fortes intensités de précipitations et une faible mobilité, ce qui risque fort de causer d'importants cumuls en quelques heures.

Ces violents orages pourraient être accompagnés de fortes précipitations (20 à 40 mm/h possibles) et parfois de grêle. Des rafales de vent pourraient atteindre 80 à 100 km/h en plaine, voire plus localement et sur le relief.

Dans ces conditions, le risque de ruissellement sur les zones touchées est élevé, synonyme de transport solide dans les zones rurales et d'engorgements de réseaux d'assainissement sur les zones urbanisées.

Temps calme avant le début des orages

La Haute-Loire devrait être touchée la première par les violents orages, mais la situation devrait s'y améliorer assez rapidement par l'ouest d'ici la fin d'après-midi, d'où une vigilance orange pour les orages, mais pas pour les fortes pluies-inondations. En revanche, le risque de pluies orageuses intenses semble concerner plus significativement et durablement l'Ardèche, la Drôme et l'Isère, sur lesquels la vigilance est orange à la fois pour les orages, mais aussi pour les fortes pluies-inondations.

En somme, ces quatre départements ciblent la zone la plus à risque, mais il n'est pas exclu que les orages violents et les forts cumuls en peu de temps débordent sur le sud des départements de la Loire et du Rhône, même si ce n'est pas le scénario privilégié.

Publié dans Actualités

Le 107e congrès départemental des sapeurs-pompiers de Haute-Loire était organisé samedi à Monistrol-sur-Loire, avec des cérémonies protocolaires, un défilé et des animations grand public.

La matinée a débuté par l'assemblée générale de l'Union départementale des sapeurs-pompiers qui a abouti au changement de président. André Pestre, pompier retraité depuis quelques mois, a cédé la présidence à Stéphane Ollier.

Sur la place Néron, la cérémonie a rassemblé tous les pompiers, des jeunes aux officiers, et donné l'occasion de décorer plusieurs pompiers, professionnels et volontaires, pour des missions précises ou pour leurs années de service.

Le public a ensuite suivi avec attention le défilé motorisé dans l'avenue de la Libération derrière les hommes et les femmes de rangs.

Rapid Relief Team a servi près de 250 repas au déjeuner, la plupart pour des pompiers et des bénévoles en charge de l'organisation mais a aussi servi des repas payants au public. La totalité des sommes récoltées sera reversée à l'ODP pour les pupilles et orphelins des sapeurs-pompiers de France.

L'après-midi, des animations grand public ont pris le relais au Mazel avec des démonstrations, des stands, des initiations, et des shows moto par la Team Bourny.

Retrouvez le défilé motorisé en vidéo.

Publié dans Monistrol et environs
Page 3 sur 505