Gobelets ecocup

Afficher les éléments par tag : office de tourisme

Le personnel d'accueil du bureau de l'office de tourisme de Monistrol a pris possession de son nouveau local. Après des travaux d'aménagement, Céline, Odile et Mireille ont ouvert au public mercredi après-midi dans l'ancien bar le Carrefour, au niveau du rond-point des Droits-de-l'Homme.

L'ancien bureau installé au Château des évêques restera fermé jusqu'au 20 juin. Du 20 juin au 2 septembre, une personne a été embauchée pour réaliser l'accueil du mardi au samedi de 14 heures à 18 heures et assurer les visites du bâtiment historique.

Publié dans Monistrol et environs

L'office de tourisme pourrait bientôt quitter le château des évêques pour une place beaucoup plus visible en ville.

Le sujet a été évoqué jeudi soir en toute fin de conseil municipal lorsque la parole a été donnée au public. Par la voix de Cédric Merle, jeune membre, les Amis du château s'inquiètent du devenir du château suite à l'annonce dans la presse d'un possible départ de l'office de tourisme du Château des évêques.

"Il n'y a encore rien de signé mais des démarches sont engagées, il y a de bonnes chances que ça se fasse", a confirmé Luc Jamon, conseiller municipal de la majorité et vice-président à la communauté de communes des Marches du Velay, cette dernière ayant la compétence tourisme.

"L'office de tourisme demande à déménager depuis longtemps. Ils travaillent à trois dans 12 m2. Il doit évoluer et ça passe par le lieu. Un office bien placé, ça peut apporter quelques chose. Mais quand ça aboutira, les Amis du château ne seront pas oubliés."

100 m2 en ville

Une opportunité s'est récemment présentée avec l'ancien bar Le Carrefour, au niveau du rond-point des Droits de l'Homme. Difficile de trouver meilleur emplacement en terme de visibillité. "La fréquentation de l'office de tourisme a été très réduite pendant les travaux de l'allée du château. Une solution se présente de trouver 100 m2 en ville. Un jeune entrepreneur a acheté le lieu et souhaite le louer", indique de son côté Jean-Paul Lyonnet, maire de Monistrol. "Mais d'un point de vue urbanisme, des questions se posent sur l'emplacement de l'office à cet endroit."

Pour Robert Valour, chef de file de l'opposition, "l'office de tourisme à cet endroit là, c'est une sacrée bonne idée".

Publié dans Monistrol et environs
L’office de tourisme des sucs devrait quitter au printemps prochain son repaire de la place Foch à Yssingeaux pour intégrer des locaux neufs place du Marché, au rez-de-chaussée de l’ancienne perception.

Une avancée, vitrée, sera créée devant le bâtiment existant. Elle sera coiffée d’une terrasse. La toiture dépassera de façon à dégager une galerie permettant un cheminement à l’abri devant l’office.

Cette décision laisse visiblement encore perplexes certains acteurs du tourisme, comme en attestaient les échanges sur la question samedi matin, lors d’une demi-journée de formation au foyer rural proposée par l’équipe de l’office de tourisme des Sucs aux bords de Loire.

Un équipement plus confortable et ergonomique
Cependant, cette rencontre aura permis d’examiner avec intérêt les plans de Thibaut Bartoli, architecte à Yssingeaux, chargé du projet.  Et d’apprécier plus en détails les aménagements dont cet équipement sera doté. On y trouvera notamment une zone détente avec des fauteuils et un coin adapté pour les enfants, une boutique, un espace « agora » susceptible d’accueillir des expositions, des réunions… Bref, l’équipement paraît a priori nettement plus confortable pour les visiteurs et plus ergonomique pour le personnel que l’actuel.
Publié dans Yssingeaux - Les Sucs
mercredi, 13 avril 2016 21:32

L'office de tourisme vend un kit réparation VTT

Les trois bureaux de l'office de tourisme du Haut-Lignon (Tence, Le Chambon-sur-Lignon et Le Mazet-Saint-Voy) proposent un nouveau service : un kit réparation VTT. Il est possible ainsi de se fournir en rustines (3,50 euros), en chambre à air 26 pouces (5 euros) ou 27,5 pouces (7 euros).

Il est aussi possible d'acheter les plans pour 15 circuits (1 euro).

Les offices de tourisme mettent par ailleurs gratuitement à disposition une pompe à vélo et un dérive-chaîne.
Publié dans Haut-Lignon
Le Puy-en-Velay constitue la locomotive du tourisme en Haute-Loire. Et il s'en donne les moyens en mobilisant ses équipes 363 jours par an.


L'office de tourisme de la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay  que préside Corinne Gonçalvès (photo) est ouvert, tous les jours de l'année, à l'exception du 25 décembre et du 1er janvier.

Durant ces 363 jours, l'an passé, 132 643 personnes ont été accueillies dans ses locaux place du Clauzel, sans compter les 25 000 appels téléphoniques.

Et il faut ajouter les 243 376 visites sur le site Internet pour mesurer l'importance de l'attractivité touristique du bassin ponot.

L'ère du numérique n'a pas, pour autant, signé la mort du papier puisqu'à la suite de demandes d'information, l'office de tourisme a expédié via La Poste 3800 envois de documents

Et le plan du Puy-en-Velay reste le document le plus demandé des touristes. Il est tiré à 110 000 exemplaires.

Le guide pratique est édité à 50 000 exemplaires tandis que le guide hébergement/restauration est distribué à 15 000 exemplaires.


Découvrez le clip promotionnel du Velay

Publié dans Dans le 43 2016
La Ville d'Yssingeaux projette de créer un espace de coworking au rez-de-chaussée de l'ancienne perception. Les 180 m2 disponibles pourraient être cloisonnés entre ce lieu de travail partagé et l'office de tourisme.

L'espace de coworking pourrait regrouper différents professionnels et associations qui rayonnent autour du commerce sur la ville d'Yssingeaux. Il pourrait ainsi s'agir de la Chambre de commerce et d'industrie, de la Chambre des métiers. Dans les exemples fournis, on évoque aussi l'association des commerçants.

"Ce projet doit permettre de redynamiser de façon durable les espaces centraux de la ville. Le rez-de-chaussée deviendra une vitrine du dynamisme de la ville", argumente la majorité municipale qui avait imaginé, dans un premier temps, faire bénéficier des commerçants et artisans de ces locaux pour des besoins temporaires liés notamment à des déménagements ou démarrages d'activité.


L'office de tourisme doit-il déménager ?
L'espace pourrait aussi accueillir l'office de tourisme, actuellement situé sur la place Foch. Un groupe de travail, constitué d'élus de la communauté de communes des sucs (le tourisme est une compétence intercommunale), est chargé de réfléchir au besoin et à la pertinence d'un changement de lieu.

Le sujet a été évoqué au dernier conseil communautaire. François Venisse, conseiller municipal à Saint-Maurice-de-Lignon, s'interroge sur ce choix. "La place de la Grenette ne serait-elle pas mieux? Ou un local vers Intermarché? En tout cas, il faut un lieu où l'on puisse se garer facilement en voiture." Pour Bernard Gallot, maire d'Yssingeaux et président de la communauté de communes, "le comité de pilotage indiquera si c'est le bon endroit ou pas". Il poursuit : "L'ancienne perception a été plébiscitée par le personnel de l'office de tourisme pour son cachet." "Il faut que ce soit bien signalé", convient Hervé Gaillard, maire de Grazac. "Je préfère le coeur de ville", ajoute Hubert Rouchouze, élu à Araules.


Un bâtiment de deux étages à occuper durablement
Pour Claude François, chef de file de l'opposition de gauche à Yssingeaux, au-delà de l'aménagement du rez-de-chaussée de l'ancienne perception, ce sont les niveaux supérieurs qui l'inquiètent. "Ceux qui occupent le 1er et le 2e étage doivent rejoindre le futur pôle médical. La question de l'occupation de ces locaux va encore se poser", questionne le chef de file de l'opposition de gauche. "On a commencé à y réfléchir", répond sobrement Bernard Gallot.
Publié dans Yssingeaux - Les Sucs