impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

jeudi, 21 janvier 2021 13:09

Yssingeaux : le centre de vaccination va déménager dans la salle de la Coupe du monde

Pierre Liogier et Cédric Ponton|Cédric Ponton et Pierre Liogier|Cédric Ponton|||| Pierre Liogier et Cédric Ponton|Cédric Ponton et Pierre Liogier|Cédric Ponton|||| ||||||

Le centre de vaccination d'Yssingeaux, actuellement installé à l'hôpital Jacques-Barrot, va être déplacé à partir de lundi 25 janvier à la salle de la Coupe du monde, au 26 avenue du 8-Mai-1945.

Ouvert depuis le 8 janvier, le centre de vaccination est amené à monter en puissance. Pour cela, le lieu d'accueil va déménager. De 4 boxes actuellement, le centre va monter à un potentiel de 20 boxes à la salle de la Coupe du monde où les services techniques de la Ville et de l'hôpital aménagent actuellement la grande salle.

Un potentiel de 1000 vaccinations par semaine

"On fait 300 vaccinations cette semaine, on va monter à 930 la semaine prochaine et 1000 la semaine suivante. 1000, ce sera normalement notre vitesse de croisière", indique Cédric Ponton, directeur par intérim de l'hôpital d'Yssingeaux.

2000 volontaires sur l'Est de la Haute-Loire

Sur l'arrondissement d'Yssingeaux, 40 communes sur 68 ont fait remonter le recensement des personnes âgées de plus de 75 ans intéressées pour se voir administrer deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech. "2 000 personnes sont volontaires sur l'Est de la Haute-Loire sur un total de 6000 en Haute-Loire. Parmi les 2000 personnes, 300 ont sollicité le transport possible grâce à différents minibus. Ça les rassure beaucoup." Rien qu'à Yssingeaux, 600 personnes ont plus de 75 ans, 233 sont volontaires pour le vaccin. La moitié a reçu la première injection.

Une cellule Covid à l'hôpital d'Yssingeaux

Au sein de l'hôpital, une cellule a été mise en place. Ce jeudi matin, sept personnes se chargeaient d'appeler les personnes volontaires pour fixer un rendez-vous. A partir de samedi, il sera possible de prendre rendez-vous directement en ligne sur le site Doctolib. "La prise en charge est beaucoup plus humaine", estime Cédric Ponton. "On a fait le choix d'attendre d'avoir connaissance du nombre de vaccins disponibles avant de caler des rendez-vous, cela évite de subir une déprogrammation si les vaccins ne sont pas là.

Infos pratiques

De 8 h 30 à 17 h 30, avec une pause déjeuner, les vaccinations s'enchaînent du lundi au samedi midi.

Téléphone : 04 71 65 77 08

Partager sur :