impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

jeudi, 21 janvier 2021 12:01

Yssingeaux : quatre restaurateurs s'allient pour servir les ouvriers et artisans au foyer rural

Rémy Michelas, Jérémy Vacher et Mélanie Michelas||| Rémy Michelas, Jérémy Vacher et Mélanie Michelas||| |||

Une convention signée entre la Fédération du bâtiment, la mairie d'Yssingeaux et quatre restaurateurs de la Cité des cinq coqs permet à ces chefs de bénéficier du foyer rural pour servir les salariés du bâtiment et les artisans à partir de lundi. Une première en Haute-Loire.

L'autorisation donnée à sept restaurants routiers de pouvoir aussi servir les salariés du bâtiment et les artisans avait fait grincer des dents. A Yssingeaux, plusieurs gérants de restaurants sont montés au créneau et leur mobilisation a abouti.

Un tarif unique autour de 13 € le menu

A partir de lundi, le foyer rural sera mis à disposition de quatre restaurants du temps de midi : l'Open, le Bourbon, la Ferme de Lavée et la brasserie du Kripton. Chaque jour, un chef tiendra ce restaurant "éphémère". Pour un tarif autour de 13 €, le client pourra manger assis et au chaud une entrée, un plat, du fromage et un dessert. "Cela a du sens pour nous de pouvoir servir des personnes au chaud. Cette solidarité humaine formidable nous permet de retrouver une certaine équité", apprécie Jérémy Vacher, le chef de l'Open et porte-parole des quatre établissements.

Une convention à signer

"A Yssingeaux, les restaurateurs s'entendent bien. Ils se regroupent et vont pouvoir faire du business", résume André Perrier, adjoint au maire à Yssingeaux et lui-même ancien chef du Bourbon.

"C'était une vraie nécessité", assure Jean-Luc Dolleans, président de la CCI Haute-Loire et restaurateur à Saint-Julien-Chapteuil.

Pour pouvoir bénéficier de ce service, chaque entreprise ou artisan devra signer une convention, et présenter la carte professionnelle.

Yssingeaux pourrait donner des idées à d'autres

Cette initiative yssingelaise pourrait facilement se dupliquer sur toute la Haute-Loire. "Un par canton, ce serait déjà bien", estime Hervé Guillot, président de la Fédération du bâtiment qui note aussi l'intervention de la CAPEB. "On discute avec Bas-en-Basset et Monistrol-sur-Loire aussi. Plus on maillera le département et mieux ce sera."

Contact pour Yssingeaux : 04 71 56 47 29 ou vacher.jeremy@yahoo.fr

Dernière modification le jeudi, 21 janvier 2021 12:19

Partager sur :