Gobelets ecocup

Afficher les éléments par tag : auvergne

Le mouvement de grève se poursuit à la SNCF. Voici les prévisions du trafic pour le vendredi 3 juin.  

INTERCITÉS

• La relation Clermont-Ferrand – Paris sera assurée par 3 Intercités sur 8
 


 TER

• La relation Lyon – Clermont-Ferrand sera assurée par 1 TER sur 4

• La relation Lyon – Roanne sera assurée par 1 TER sur 3 (partiellement en cars)

• La relation Clermont-Ferrand – Moulins sera assurée par 4 TER sur 10

• En raison d’un éboulement lié aux intempéries, la relation  Clermont-Ferrand – Issoire - Brioude sera assurée par 3 TER sur 10 (partiellement en autocars) 

• La relation Clermont-Ferrand – Le Puy-en-Velay sera assurée par 1 TER sur 3 (en cars) 

• La relation Clermont-Ferrand – Aurillac sera assurée par 1 TER sur 2 (en autocars) 

• Sur l’étoile stéphanoise, les dessertes Saint-Etienne – Le Puy, Saint-Etienne – Montbrison et Saint-Etienne – Roanne seront assurées par 1 TER sur 2 (en autocars) 

• La desserte Saint-Etienne – Lyon sera assurée par 1 TER sur 2      

• Les dessertes périurbaines de Lyon, Grenoble et Chambéry seront partielles, et pour partie assurées par des trains habituellement directs qui marqueront des arrêts supplémentaires.  

• La desserte du tram train de l’Ouest Lyonnais sera assurée par 4 TER sur 5 


SNCF invite les voyageurs à se renseigner auprès des services d’information

• Sites Web TER Rhône-Alpes & TER Auvergne

• Appli SNCF téléchargeable gratuitement sur le site sncf.com

• Affichage du plan de transport adapté en gare 

• Envoi de SMS et de courriels aux abonnés

• Tél. : 0 800 10 07 47 pour TER Rhône-Alpes

• Tél. : 0 969 36 39 68 pour TER Auvergne

• Tél. : 0 805 90 36 35 pour l’info trafic TGV & Intercités
Publié dans Actualités 2016
Laurent Wauquiez n'a pas cherché à être original. Le nouveau président (Les Républicains) de la grande Région proposera à l'assemblée régionale le 23 juin d'adopter le nom "Auvergne-Rhône-Alpes". Cette appellation est déjà utilisée depuis janvier et sa prise de fonction à l'Hôtel de Région à Lyon.

Pour Laurent Wauquiez, « c’est le choix du bon sens et de l’évidence : lorsque l’on a la chance d’avoir des territoires avec une si belle identité que sont Rhône, Alpes et Auvergne, on ne les échange pas contre une invention marketing hors-sol ou un acronyme désincarné ».

Après avoir consulté en février les lycéens auvergnats et rhônalpins, et sans faire appel à des agences de communication, la Région avait également donné la parole aux habitants de la grande Région en mars. Près de 30 000 contributions ont été ainsi recueillies et l’inventivité a été au rendez-vous dans les dénominations proposées. Outre bien sûr « Auvergne-Rhône-Alpes » et « Rhône-Alpes-Auvergne » qui arrivent largement en tête des votes, et autour desquels se sont retrouvés les trois quarts des participants, des contributions plus originales ont également été apportées, comme « Centrealpes », « Rhovergne » « Auvralpes » ou encore « Monts de France ».

Le processus du choix du nom de la nouvelle Région se terminera avant le 1er octobre 2016, par la validation du nom des nouvelles Régions par le Conseil d’Etat.
Publié dans Actualités 2016
Les services à la personne sont utilisés par 14 % de la population à en croire une étude de l'INSEE. Deux activités dominent : l'assistance aux personnes âgées dépendantes et les travaux ménagers.

Selon une étude de l'Insee qui vient d'être publiée, en 2011, 14,3 % des ménages auvergnats font appel aux services à la personne. En Haute-Loire, la moyenne est de 13,6 %. Les seniors de plus de 80 ans sont 38,4 % à faire appel à une aide extérieure.

Deux activités dominent : l'assistance aux personnes âgées dépendantes et les travaux ménagers. L'âge et le niveau de revenu sont des facteurs pour l'utilisation de ces services. Ainsi, les ménages de 70 ans et plus représentent plus de la moitié des utilisateurs auvergnats de services à la personne. Proportion qui devrait s'amplifier quand la première vague des baby-boomers atteindra 80 ans à l'horizon 2025.

L'âge et le revenu favorisent le recours aux services à la personne
Les services sollicités par les ménages diffèrent selon les tranches d'âge et les revenus. Pour les ménages les plus âgés, il s'agit essentiellement de pallier la perte d'autonomie : assistance dans les actes de la vie quotidienne, travaux ménagers ou portage de repas. Plus de 30 % des ménages dont le référent fiscal a 70 ans ou plus recourent aux services à la personne ; 40 % pour les ménages dont le référent fiscal a 80 ans ou plus.

Entre 2011 et 2025, le vieillissement de la population auvergnate entraînerait une hausse globale du recours aux services à la personne de 10 à 15 %. Augmentation qui pourrait encore s'intensifier à partir de 2030 : date à laquelle la première génération de baby-boomers atteindra 85 ans.
Publié dans Actualités 2016
Alors que se vote le budget primitif 2016 au conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, les groupes d'opposition ont décidé de ne pas participer à la session aujourd'hui jeudi.

Alors que Christophe Boudot, président du groupe FN, a décidé de quitter la séance, estimant que les conditions ne sont pas réunies pour débattre ouvertement, le groupe de gauche a choisi de ne pas assister à la séance de jeudi, consacrée au vote du budget. Dans un communiqué transmis à notre rédaction, les élus des groupes socialiste, démocrate, écologiste et apparentés, l'Humain d'abord (Parti communiste/Front de gauche) et le Parti radical de gauche, estiment que depuis 100 jours et l'installation de Laurent Wauquiez à la tête de la 2e région de France, "les effets d'annonce non suivis se succèdent."


La gauche reproche une gouvernance personnelle et autocratique
L'opposition reproche une gouvernance personnelle et autocratique du numéro 2 des Républicains, député de Haute-Loire et ancien maire du Puy-en-Velay. "Nous constatons chaque jour la politique du Fait du prince : les élus, de la majorité comme de l'opposition, et partenaires de la Région, apprennent par simple courrier la suppression des politiques d'aide aux territoires, apprennent par la presse la création d'un nouveau système de bourses pour les bâcheliers sans aucune délibération."

L'opposition reproche aussi "des largesses clientélistes", notamment en direction de la Haute-Loire : "par exemple 300 000 euros du plan Lumière pour sa ville du Puy-en-Velay."


La réponse de Laurent Wauquiez
Concernant le budget, 3 milliards d'euros, "il ne peut se résumer à un tableau d'une seule page. Nous n'acceptons pas d'attendre juin 2017 et la publication du compte administratif pour connaître le contenu du budget 2016." La gauche se pose des questions : "M. Wauquiez aurait-il quelque chose à cacher aux habitants et citoyens d'Auvergne et Rhône-Alpes? [...] Nous ne pouvons pas cautionner cette mascarade démocratique."

Laurent Wauquiez a répondu aux critiques : "Vous offrez l'image la plus pitoyable de ce que peut être la politique française. Ces groupes-là ont fait le choix de la mascarade politicienne au lieu de se prononcer sur des questions de fond."
Publié dans Actualités 2016
vendredi, 12 février 2016 08:33

Un drôle de stationnement

Une nouvelle place de stationnement est réservée sur le parking du collège du Lignon, au Chambon-sur-Lignon.
Le temps et l’usure du panneau ont permis de détourner cet espace du ramassage scolaire pour le dédier au « massage ».
C’est finalement une façon comme une autre de patienter en attendant le bus.

Publié dans Insolite