imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

logo slogan new

logo slogan new

imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

vendredi, 20 novembre 2020 16:46

Influenza aviaire : des consignes pour les détenteurs de volailles

|| || ||

La préfecture de Haute-Loire précise les nouvelles consignes en vigueur pour les détenteurs professionnels, comme les particuliers, de volailles.

Après plusieurs pays du Nord de l’Europe, la France a détecté le 16 et 19 novembre, deux foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de souche H5N8 en Haute-Corse et dans les Yvelines. L’ensemble du territoire national métropolitain est placé en niveau de risque dit "élevé" depuis le 17 novembre.

À ce titre, les mesures suivantes s’appliquent donc à l’ensemble des départements de l’Hexagone et de la Corse.


Filets de protection, interdiction de lâchers de gibier à plumes

Il est demandé de tenir à l'abri les volailles ou protéger les élevages par un filet avec réduction des parcours extérieurs.

Il est porté interdiction de rassemblements d’oiseaux (concours, foires ou expositions), des manifestations déjà interdites durant le confinement.

Il est interdit de transporter et faire des lâchers de gibier à plumes ainsi que d'utiliser des appelants pour la chasse.


Pas de risque pour l'homme

Les premiers éléments d’analyse de la souche H5N8 ne montrent pas de caractère zoonotique (non transmissible à l’homme). La consommation de viande, foie gras et œufs, et plus généralement de tout produit alimentaire, ne présente aucun risque pour l’homme.


Des dérogations possibles pour le bien-être animal

Il est rappelé que l’arrêté du 16 mars 2016 prévoit la possibilité de dérogations, au cas par cas, telles que la non-claustration des oiseaux pour les détenteurs commerciaux pour des raisons de bien-être animal, de technique d’élevage liées à des contraintes liées à un cahier des charges répondant à un signe de qualité officiel. En complément de la biosécurité des élevages, la claustration demeure néanmoins la disposition la plus sécuritaire vis-à-vis du contact avec les oiseaux sauvages.

La demande de dérogation est à adresser à la DDCSPP, service Santé, Protection Animales et Environnement par mail: ddcspp-aspv@haute-loire.gouv.fr


Les particuliers invités à déclarer leur basse-cour

Dans le cadre des mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre les maladies, il est nécessaire de connaître chaque détenteur de volailles. Les détenteurs non-commerciaux de volailles (basse-cour) et autres oiseaux captifs élevés en extérieur doivent transmettre le recensement de leurs animaux par voie dématérialisée via le site mesdémarches.gouv.fr ou auprès de sa mairie (formulaire disponible sur le même site rubrique Particulier/Déclarer la détention de volailles)

Partager sur :