partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

Starmat Berard Matériaux novembre 2019
Gastrôleries 2019

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

vendredi, 08 novembre 2019 08:12

Secours catholique : il faut parfois peu de choses pour basculer dans la misère

||| ||| |||

Près de 1 400 personnes ont été accompagnées par le Secours catholique, via ses 275 bénévoles et ses antennes locales. Ils s'aperçoivent qu'il faut parfois peu de choses pour basculer dans la difficulté.

La facture d'eau qui tombe, une réparation imprévue sur la voiture ou le contrôle technique plus drastique. Les bénévoles du Secours catholique de Haute-Loire ont pu se confronter aux petites difficultés des bénéficiaires qui provoquent la chute et l'appel à l'aide. "L'impayé médian est de 723 euros. Il ne faut pas grand-chose pour être dans le rouge. L'eau est souvent ce qui provoque cet impayé. Ça tombe une fois dans l'année, les prix ont augmenté", analyse Gérard Deygas, bénévole dans l'Emblavez. "Et 45 % des gens qu'on aide ont des revenus tirés de leur travail."

16 équipes locales en Haute-Loire

Sur l'année 2018, 1351 personnes ont été accompagnées, soit individuellement, soit au sein de groupes dans les 16 équipes locales de la délégation. Les demandes d'aides concernent principalement le loyer, les factures d'énergie, d'eau (32,5 %), en nette hausse sur un an. L'autre augmentation se situe autour de la mobilité (voiture, transport) avec 16,7 % des cas. En revanche, les sollicitations alimentaires ont baissé (20,9 %).

Principalement des Français

Dans le profil des personnes, les femmes seules (souvent des retraitées) et les couples avec enfants sont les cas principaux et représentent 48 % des demandes. Si le Secours catholique aide aussi les personnes étrangères, les migrants, c'est loin d'être la majorité. Ils représentent 15 %. La très grande majorité (85 %) sont des Français. Cela peut être son voisin ou un membre de sa famille.

Collecte nationale les 16 et 17 novembre

La collecte nationale est organisée cette année les 16 et 17 novembre. Trois animations sont prévues. A Aurec-sur-Loire, le dimanche de 9 heures à 12 heures, un stand sera en place sur la place de l'Europe avec des jouets, des livres, du vin chaud, des bougies, le gâteau Le Fraternel. La boutique sera ouverte rue du Verger.

A Monistrol-sur-Loire, le vendredi de 9 heures à 11 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30 et le samedi de 9 heures à 11 h 30 avec le bric à brac à la Maison paroissiale, allée du Château.

Au Puy-en-Velay, le dimanche, pot de l'amitié à la sortie de la messe des Carmes, rue Auguste-Aymard.

Dernière modification le vendredi, 08 novembre 2019 08:34
Connectez-vous pour commenter