partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

jeudi, 07 novembre 2019 14:29

Tence : la pétition du CVD remise aux élus du Sictom avec près de 800 signatures

|| || ||

Le Collectif Valorisons nos Déchets (CVD) a voulu profiter de la réunion du Conseil syndical du Sictom Entre Monts et Vallées, mercredi 6 novembre, pour remettre officiellement au président, Joël Lacour, la pétition signée durant l’été sur les marchés et grandes surfaces du territoire dépendant du Sictom (Haut-Lignon, Pays de Montfaucon, Mézenc et Val d’Eyrieux).

Cette pétition, qui a recueilli 772 signatures, demande une baisse de 20 % sur la prochaine Taxe d’enlèvement des ordures ménagères pour récompenser les efforts des usagers qui ont réussi à diminuer de moitié en moins de 10 ans le volume des ordures ménagères résiduelles (chiffre publié dans le bulletin d’information du Sictom de février 2019). Le CVD insiste sur le fait que "il faut davantage impliquer les metteurs en marché des produits, notamment en les taxant".

La pétition propose aussi "le maintien d’une TEOM collective, indexée sur la variation du volume des ordures résiduelles, et de conserver le service public pour la collecte et le traitement des déchets".

Mercredi soir, le conseil syndical n’a pu se tenir, faute de quorum, les élus présents n’étant que 13 sur 29, au lieu du minimum exigé de 15 présents. Le conseil syndical a été reporté au mercredi 13 novembre dans les locaux du Sictom, ZA de Leygat à Tence.

Il a été remarqué que c’est la première fois du mandat qu’une réunion du Sictom doit être reportée. "Le CVD ne peut que s’interroger sur l’absence des élus, d’autant plus que le point 7 portait sur la mise en place au 1er janvier 2020 de la Tarification incitative sur la communauté de communes du Pays de Montfaucon, seule communauté de Haute-Loire à vouloir adopter ce système de poubelles à puce."

Le CVD poursuit : "Y aurait-il division sur l’application de cette mesure, et ce d’autant plus que nous sommes à la veille d’élections municipales ? Le CVD continue à s’opposer au système de l’individualisation de la collecte des déchets qui désigne l’usager en bout de ligne comme étant coupable alors que 30 % des déchets ne sont pas recyclables et qui accentue aussi les inégalités sociales. De plus la tarification incitative ne s’attaque pas à l’un des problèmes de fond qui est la réduction des déchets à la source."

Dernière modification le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Connectez-vous pour commenter