jeudi, 15 février 2018 16:03

Démarchages téléphoniques abusifs : Olivier Cigolotti fait remonter l'agacement

Olivier Cigolotti|| Olivier Cigolotti|| ||

Régulièrement interpellé sur la question des démarchages téléphoniques abusifs, le sénateur Olivier Cigolotti a fait remonter l'agacement auprès de Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l’Économie et des Finances, et notamment "la faible efficacité des mesures mises en oeuvre afin de lutter contre le démarchage téléphonique".

Si le dispositif Bloctel était présentée comme la solution, force est de constater que les démarchages abusifs se poursuivent malgré l'inscription sur cette liste. "Neuf Français sur dix se disent excédés", estime le sénateur altiligérien. Pour lui, l'idée d'une augmentation des amendes pour les opérateurs récalcitrants ou l'intensification des contrôles seraient davantage dissuasifs.

Selon la secrétaire d’État, un nombre trop grand d'entreprises n'a pas adhéré à Bloctel. Seules 800 entreprises soit 1 % des entreprises ont signé le dispositif Bloctel.

Articles associés