Gobelets ecocup

jeudi, 04 mars 2021 17:23

Yssingeaux : le végétal sauvage et local prend racine au lycée George-Sand

|||| |||| ||||

Jeudi 25 février, le lycée George-Sand d’Yssingeaux accueillait plusieurs acteurs du territoire pour échanger leurs expériences ou pour s’informer sur l’utilisation des plantes herbacées sauvages et locales, notamment de marque « Végétal local ».

Avec Axelle Roumier (CBNMC), Damien Provendier (animateur national de la marque Végétal local) et Catherine Ollier (chargé de projet Végétal local au lycée), la journée a été la première d’un cycle de 5 ateliers portant sur la plante herbacée.

La matinée a été dédiée à la présentation de la marque « Végétal local », des usages et enjeux autour de ces végétaux (collecte, production et multiplication selon le référentiel technique de la marque), et d’exemples d’intégration de ces plantes en espaces verts au lycée et sur les chantiers pédagogiques.

L’après-midi était organisé autour d’une activité pratique de tri manuel des graines d’herbacées. Le conservatoire botanique a fourni des échantillons végétaux, contenant des semences, collectés au cours de l’année 2020. Ce fut très animé autour des sachets de graines et des tamis. Les échanges furent riches en astuces. Séparer les graines de leurs fruits est indispensable pour avoir des lots de graines homogènes, prêts aux semis et avoir une germination correcte.

Identifier les acteurs potentiels de la filière

Jusqu’à l’automne 2021, entre Yssingeaux et Montravel, ces ateliers d’échanges et de formation permettront d’apprendre à intégrer et prescrire ces végétaux locaux, de se former à collecter, semer et planter « Végétal local » et de partager les expériences.

En parallèle, une enquête sur l'offre et la demande en végétaux locaux est lancée sur le territoire de l’Est du Massif Central.

Elle a pour objectif d’identifier les acteurs potentiels de la filière Végétal local.

Elle s'intéresse à une large partie du Massif central : le territoire du Grand Pilat (Parc naturel régional du Pilat et sa périphérie), les départements de la Loire et de la Haute-Loire et les territoires limitrophes...

La marque Végétal Local

La marque Végétal local est un outil de traçabilité des végétaux sauvages et locaux.

Sauvages ? Ces végétaux sont issus de collecte en milieu naturel, ils n’ont pas subi de sélection par l’homme ou de croisement, ils sont naturellement présents dans la région d’origine considérée.

Local ? On se réfère ici à la notion de région écologique, ou région biogéographique, région d’origine du végétal : là où il a été collecté. 11 grandes régions écologiques ont été définies dans le cadre de la marque (indépendantes des régions administratives) et permettent de justifier la notion de « local ».

L’objectif est de garantir la traçabilité de ces végétaux et la conservation de leur diversité génétique afin d’avoir sur le marché des gammes adaptées pour la restauration des écosystèmes et des fonctionnalités écologiques. En effet, les végétaux sauvages et locaux sont porteurs d’adaptations génétiques spécifiques de la région écologique considérée. 

Dernière modification le jeudi, 04 mars 2021 18:05

Partager sur :