graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

mercredi, 22 avril 2020 17:55

Handball : Saint-Germain/Blavozy privé de montée en Nationale 2

|| || ||

Depuis l'arrêt des championnats le 16 mars, Saint-Germain/Blavozy attendait la décision de la fédération pour connaître son sort. La mauvaise nouvelle est arrivée ce week-end : le SGBHB est privé de montée en raison d'un règlement qui le dessert.

Pour les championnats en deux phases, il a été décidé de prendre le classement à date si au moins la moitié des matchs étaient joués en seconde phase, ou à défaut le classement de la première phase.

L’équipe de N3 avait disputé 6 matchs sur 14, il fallait donc s'appuyer sur le classement de la première phase.

Acquis sur le terrain, pas dans les points

Sortez les calculettes : l’équipe a fini première de sa poule avec 27 points, mais est la grande perdante puisque seules trois accessions étaient prévues... pour 4 poules. C’est donc le nombre de points qui a été pris en compte et à ce petit jeu-là, le SGBHB est quatrième... à 1 point de Saint-Chamond.

"Cela veut dire pas de montée en N2 pour nous, même si en deuxième phase, nous avions vaincu des équipes qui vont se retrouver en N2. Au bout de 6 matchs, nous étions deuxième. Et ce sont les troisième et quatrième qui montent !", se désole le bureau du club.

Pas d'exception accordée

"Nous avons remué ciel et terre depuis cette annonce officieuse en intervenant au niveau de la commission d'organisation des compétitions régionale et nationale. Aucun de nos arguments n’a permis de faire changer cette décision même si celle-ci  est reconnue vraiment injuste sportivement par tous les interlocuteurs que nous avons eus. Nous sommes vraiment en colère devant tant d’iniquité sportive et désolés pour les joueuses qui avaient fait preuve d’un investissement et d’un sérieux irréprochables durant cette saison tronquée. Nous avons attendu que le classement tombe officiellement en espérant jusqu’au bout que cette injustice sportive soit rectifiée. A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle : il aurait été si simple pour nos instances de faire accéder 4 équipes en N2 dans le championnat AURA, ce qui s’est produit pour le championnat masculin et la N1 filles."

Partager sur :