vendredi, 08 juin 2018 15:41

Dunières : le Moulinage du Solier invente le fil intelligent de demain

||||||| ||||||| |||||||

Le fil au service de la technologie. Voilà comment se définit aujourd'hui la PME de Dunières spécialisée dans le fil technique.

Créée en 1987 par Ernest Suchail, le Moulinage du Solier est aujourd'hui dirigée par le fils, Pierre-Yves qui a rejoint la société en 1993. Depuis 2015, le gérant n'a cessé de développer de nouveaux process pour imaginer le fil intelligent de demain.

Investir et espérer des retours positifs

La PME, qui compte 7 salariés, a abandonné les grandes séries pour s'intéresser aux marchés de niche et l'export. "En 2008-2009, on a failli ne pas se relever. On a perdu 25 % de nos clients avec la crise et 75 % de notre chiffre d'affaires. L'export repréentait 3-4 % il y a dix ans. Aujourd'hui, c'est 30 % de notre activité, surtout en direction de l'Allemagne."

Pour l'instant, le Moulinage du Solier a dépensé 160 000 euros sans bénéficier encore du retour sur investissement. "Il faut tenir encore deux ans. On va vers le produit personnalisable, le plus en plus petit, la smart technologie."

Le fil devient intelligent

Trois fils du futur ont été présentés au dernier Salon de Francfort avec un certain succès. "On a eu une belle accroche", reconnaît Pierre-Yves Suchail, qui travaille sur un fil dont la couleur peut tenir jusqu'à 200 °C, un fil qui peut changer de couleur selon la température et un fil capable de dégager une odeur.

"On dispose en Haute-Loire d'hommes et de femmes qui prennent des risques. Les fleurons sont parfois cachés dans les petites communes", faisait remarquer le préfet Yves Rousset lors d'une visite officielle en début de semaine.

"Quand on aura acquis de l'expérience, on sera identifié et référencé", se persuade le chef d'entreprise

Dernière modification le vendredi, 08 juin 2018 16:19

Articles associés