vendredi, 26 avril 2019 10:23

Boules lyonnaises : mariage concluant entre Sainte-Sigolène et Coubon

|||||||||| |||||||||| ||||||||||

La première saison d’entente entre Sainte-Sigolène et Coubon en National 3 et National 4 fait ressortir de nombreux points positifs. Les deux clubs veulent continuer et se montrent ambitieux.

Les deux clubs ont gardé leurs entitées associatives distinctes mais ont trouvé un terrain d’entente sportif pour mutualiser leurs forces respectives. Coubon avait des joueurs d’expérience pour les parties traditionnelles. Sainte-Sigolène souffle un vent de jeunesse et dispose d’un boulodrome couvert.

Ce mariage a fait de premières étincelles. L’entente a raté l’accession de peu en National 2 mais compte bien revenir à la charge et se montre ambitieuse pour la prochaine saison. « On veut monter », affirme Jean-Pierre Chouvelon, le président de la Boule amicale de Coubon.

Autre satisfaction de la saison : les performances répétées des frères Quentin et Aurélien Souveton au tir en relais, notamment par un score de 52 boules frappées sur 55 tirées. Ils se sont d’ailleurs qualifiés pour le Championnat de France à Martigues début avril où ils terminent quatrièmes.

Dernière modification le vendredi, 26 avril 2019 10:24
Connectez-vous pour commenter