mardi, 23 avril 2019 15:07

Saint-André-en-Vivarais : Le Péché de paresse se transforme en table paysanne

|| || ||

Véronique et Patrice Teil-Favre, éleveurs d'escargots à Saint-André-en-Vivarais depuis 2012, qui tiennent une maison d’hôtes et de séjour depuis 2014, viennent d'ouvrir une table paysanne. Il ne sera plus nécessaire désormais de dormir chez eux pour pouvoir y manger...

Du nouveau au Péché de paresse à Saint-André-en-Vivarais, située à la limite entre Saint-André, Devesset et Rochepaule. En ce mois d'avril 2019, Véronique et Patrice Teil-Favre répondent à une demande locale en proposant une table paysanne. Voilà cinq ans que le couple est venu s'installer en Ardèche pour créer une activité d'agritourisme. En achetant un corps de ferme à l'approche de la cinquantaine, leur projet était d'y loger 5 chambres d'hôtes, un espace de bien-être et un élevage d'escargots.

Voilà donc cinq ans qu'ils font profiter à leurs hôtes des dîners où les produits locaux sont à la fête, qu'il s'agisse de leur propre élevage d'escargots ou des trésors culinaires de la Haute-Loire et de l'Ardèche. Patrice est un fin gourmet et il adore cuisiner. "La gastronomie est un art de vivre sur notre plateau. En témoigne la présence d'un chef triplement étoilé. Sans aucune prétention, elle nous porte à l'excellence. Elle est aussi source d'inspiration."

Un menu unique à 25 euros

Ainsi, Véronique et Patrice Teil-Favre élargissent leur table à une nouvelle clientèle. Qu'elle soit de passage ou de proximité. Il ne sera plus nécessaire désormais de dormir chez eux pour pouvoir y manger.

La formule comprend un menu unique et complet à 25 euros, à la table familiale, sur réservation, limitée à 15 personnes avec une cuisine locale de saison.

"Nous ne sommes ni restaurateurs, ni aubergistes. Nous aimons les bonnes choses, et avons plaisir à les partager. Que ce soit nos productions transformées d'escargots sous toutes les formes, les récoltes du potager selon les saisons, les plantes sauvages autour de la maison, ou les produits des environs, sirops et gelées de foin de la Glaneuse, les truites de la pisciculture du moulin de Malfragnier, le porc de la Haute-Loire, le bœuf fin gras du Mézenc… Mais aussi le pain, les pâtes fraîches, les apéritifs et les yaourts faits maison."

Téléphone : 04 75 65 72 62.

Dernière modification le mardi, 23 avril 2019 18:17
Connectez-vous pour commenter