Gobelets ecocup

Afficher les éléments par tag : fermetures de classe en hauteloire

La mauvaise nouvelle était à craindre et le Comité départemental de l'Education nationale, qui s'est tenu mardi, est venu confirmer.

L'école publique du Chambon-sur-Lignon va craindre une classe de primaire, celle de Tence aura une classe de maternelle en moins.

La barre pour garder les classes a été fixée à 104 enfants par l'inspecteur d'académie pour la rentrée de septembre 2016. Au Chambon, on atteint 95 enfants mais pas plus dans les prévisions. Difficile dans ces conditions de pouvoir défendre le dossier. Nicole Pernin-Capet et les parents d'élèves du Chambon avaient peu d'espoir de voir une de leurs classes sortir de la liste des suppressions. "On a déjà mené le combat l'an dernier et on avait réussi à sauver un poste menacé. Cette année, on est trop juste en effectifs. Il va être difficile de trouver des arguments et on sait qu'il sera très difficile de rouvrir une classe si nous remontons le nombre d'enfants inscrits. Les prévisions démographiques ne sont pas bonnes. La perte d'un poste sur les cinq classes va entraîner une réorganisation des niveaux avec certaines classes doublées du CP au CM2", évoque Nicole Pernin-Capet.

Une fermeture de classe pour un enfant
A Tence, la fermeture a été décidé pour un enfant. Le seuil était fixé à 58 enfants. L'équipe locale aurait 57 maternelles l'an prochain. "On va négocier avec M. Séméraro (Jean-Williams Séméraro, inspecteur d'académie, pour éviter cette fermeture, signale Brigitte Renaud, maire. Quand une ferme une classe, c'est difficile de la rouvrir ensuite." L'école passerait ainsi de trois classes de maternelles à deux.

Au total, le CDEN a validé la suppression de neuf postes en Haute-Loire, dont un à Saint-Didier-en-Velay. Deux autres postes sont en suspens. Une ouverture est validée. A Yssingeaux, un poste de titulaire remplaçant est ouvert pour l'école Jean-de-la-Fontaine.
Publié dans Actualités 2016