graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

samedi, 30 mai 2020 20:07

Cinémas, librairies, compagnies, festivals : une aide régionale pour les professionnels de la culture

Thibaut Ferrand de l'Arbre à livres au Puy|||| Thibaut Ferrand de l'Arbre à livres au Puy|||| ||||

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a réservé un budget de 30 millions d'euros pour aider les professionnels de la culture touchés par la crise liée à la Covid-19. Plusieurs volets sont accessibles.

Parce que la culture a été très touchée et qu'elle risque d'être encore impactée, un fonds d'aide a été débloqué par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. En Haute-Loire, 45 000 € ont déjà été sollicités par différentes structures.

La librairie, un produit de première nécessité ?

Ce plan de soutien concerne autant les libraires, les disquaires, les cinémas indépendants, les compagnies d'artistes, les associations, les festivals. "La démarche de l'Allemagne de laisser les librairies ouvrir pendant le confinement, considérant qu'il s'agit de produits de première nécessité, me semble saine", estime Laurent Wauquiez, président de Région, présent samedi au Puy-en-Velay chez un libraire pour présenter le fonds d'aide régional.

Une aide sur les emprunts

Le fonds d'urgence culture s'adresse d'abord à ceux qui doivent rembourser des emprunts et qui ont connu une baisse de leur chiffre d'affaires. Le plafond d'aide est de 5 000 €.

Dans ce cas-là, la Région se substitue pour assurer le remboursement des emprunts. C'est ainsi que la librairie La Boîte à Soleils à Tence ou le cinéma de Tence en ont bénéficié. Tout comme la librairie La Boîte à livres dans la rue Saint-Jacques au Puy-en-Velay, tenue depuis 2014 par Thibaut Ferrand. "J'ai été conseillé par mon comptable, le dossier est très simple à remplir. Avec la fermeture, on a forcément un trou dans notre trésorerie. Pour les librairies, la situation financière est toujours tendue. Depuis la réouverture, on gagne de nouveaux clients, on est ravis, mais on ne pourra jamais rattraper ce qui a été perdu. Mais on apprécie l'attachement exprimé aux librairies par ceux qui ont attendu la réouverture pour acheter, plutôt que de céder à la vente sur internet."

Pour les festivals

En fonction des frais engagés, les festivals déjà soutenus par la Région peuvent recevoir une subvention. Ainsi les Nuits de Saint-Jacques vont recevoir 10 000 €.

Des prêts

Les indépendants, les intermittents qui se retrouvent au sein de structures, peuvent bénéficier d'un prêt, allant de 3 000 à 20 000 €. Le remboursement sera différé de 18 mois.

Des aides via des animations

Pour les cinémas, la Région va débloquer un soutien jusqu'à 3 000 € à la rentrée de septembre pour un événement "La Région fait son cinéma" où il s'agira de projeter des films en lien avec Auvergne-Rhône-Alpes.

De la même façon, pour les librairies, une aide de 1 500 € pourra être versée via l'événement "La Région terre de livres" pour les livres régionaux.

Une aide pour protéger les cinémas

Comme différents commerces qui ont reçu une subvention pour s'équiper de protections, les cinémas indépendants de la région vont pouvoir recevoir une aide jusqu'à 1 500 € pour financer des équipements de protection.

Dernière modification le samedi, 30 mai 2020 20:39

Partager sur :