graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

Pour publier un avis d'obsèques, des remerciements ou une annonce de messe anniversaire sur La Commère 43, contactez notre service sur redaction@lacommere43.fr ou au téléphone 06 37 24 27 16. Le tarif est un forfait de 29,90 € pour un avis d'obsèques, et 14,90€ pour une messe anniversaire ou des remerciements

mercredi, 16 septembre 2020 08:30

Saint-Etienne, Firminy : ces villes de la Loire où le masque est rendu obligatoire partout

|| || ||

Plusieurs villes de la Loire instituent le port du masque sur tout leur territoire à partir de ce mercredi 16 septembre. C'est le cas à Saint-Etienne, Firminy, Le Coteau, Roanne, Mably et Riorges.

Alors que le département de la Loire est classé en zone rouge depuis le 11 septembre, à Saint-Etienne, la préfète de la Loire s'appuie sur les derniers chiffres du 13 septembre où le taux d'incidence est supérieur à 65 nouveaux cas pour 100 000 habitants, "soit au-delà du seuil d'attention".

Le masque est ainsi rendu obligatoire sur tout le périmètre de ces communes pour toute personne de plus de 11 ans. Sur Saint-Etienne, toute la commune est concernée, "à l'exception de Rochetaillée et Saint-Victor-sur-Loire". Egalement, les joggeurs et les cyclistes peuvent retirer leur masque pendant cette activité mais devront reprendre le masque dès qu'ils s'arrêteront de courir ou de pédaler.

L'unité Covid-19 de Firminy voit son activité accroître

A Firminy, entre le 7 et le 15 septembre, 20 enseignants répartis sur deux écoles ont été placés en isolement et six classes ont été fermées du fait de cas avérés de Covid-19. "En parallèle, l’activité de l’unité Covid-19 de l’hôpital Le Corbusier est en progression", avance le maire appelou, Julien Luya.

L'obligation est faite de 7 heures à 1 heure chaque jour. L'arrêté préfectoral court jusqu'au 31 octobre.

Ce qu'il en coûte

La violation de cet arrêté est punie d'une amende de 4e classe, soit 135 €. En cas de récidive dans les quinze jours, l'amende est une contravention de 5e classe. Si les violations sont verbalisées à plus de trois reprises dans un délai de 30 jours, les faits peuvent être punis de six mois d'emprisonnement et de 3750 € d'amende ainsi qu'une peine complémentaire de travail d'intérêt général.

Dernière modification le mercredi, 16 septembre 2020 13:58

Partager sur :