impression pas cher

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

jeudi, 10 juin 2021 21:21

Contournement d'Yssingeaux : que préfèrent les candidats aux élections départementales ?

|||| |||| ||||

Une déviation a été en partie réalisée sur l'ouest d'Yssingeaux (du centre commercial Blachère-Bebock-Tinel-pharmacie au lycée agricole) et le projet de contournement Est ressort des cartons. Ces aménagements sont portés ou accompagnés par le Département. Quelles sont les positions des deux binômes aux élections départementales ? Nous leur avons posé la question.

A l'échelle cantonale, le contournement d'Yssingeaux est un sujet de débat. Le projet est déjà réapparu avec la nouvelle municipalité yssingelaise et le dossier fait parler dans cette période d'élections départementales.

La déviation Ouest déplaît

Pour Pierre Liogier, maire d'Yssingeaux, la déviation Ouest, par la rue Pasteur (fait) et Choumouroux (à faire), ne répond pas à toutes les attentes. Ce tracé est considéré comme trop long par le maire et la pente à 10 % pose quelques soucis en période hivernale.

Les collectivités et les entreprises du Plateau (Araules, Saint-Jeures, Le Mazet-Saint-Voy) souhaitent une autre solution pour les relier à la RN88. Et militent pour un contournement à l'Est, entre "Livinhac" et "Verchères". Un projet qui avait été développé dans les années 90 sous l'impulsion de Jacques Barrot avant de disparaître des radars. Une partie du tracé a été fléché sur le Plan local d'urbanisme.

Les habitants des Aygues réagissent

Cette solution fait réagir les habitants des "Aygues" qui ont reçu mardi soir les conseillers départementaux sortants (candidats en tant que remplaçants) et les candidats titulaires de la même équipe. Certains riverains des "Aygues" se mobilisent contre ce contournement. En attendant un rendez-vous avec la mairie (30 juin), ils se sont tournés vers les élus du canton.

Ce projet de contournement suscite le mécontentement mais surtout l’incompréhension. "Les raisons de l’abandon du tracé initial du côté Ouest d’Yssingeaux demeurent inexpliquées", selon les habitants.

Ils affirment : "Au-delà du cadre et de la vie du village, nous sommes solidaires de l’exploitation agricole voisine (au pont de Bellou) qui verrait la plupart de ses terres englouties dans cette route alors que nos élus prônent l’importance de l’agriculture en Haute-Loire…"

Binôme Pierre Bonnet-Huguette Liogier

"Le premier objectif est de terminer la première déviation. Ce n'est peut-être pas la meilleure solution mais il faut la finir. Il reste de l'élargissement de la route après Choumouroux. Le projet d'un contournement à l'Est avec le Département date de 30 ans et ce n'était pas concluant. S'il n'a pas été fait, il y a bien des raisons. Il est nécessaire d'étudier la circulation avant et d'évaluer les besoins des entreprises qui empruntent ces routes. Yssingeaux étudie un projet de voie urbaine, ce n'est pas remonté au Département."

Binôme Arthur Liogier-Isabelle Valentin

"Il n'est pas tolérable de voir les poids-lourds passer devant les établissements scolaires avec tous les risques que cela comporte. On a beaucoup de chance qu'aucun accident grave ne se soit produit. Les communes du Plateau demandent une déviation car elles perdent en attractivité. C'est un projet de pays. Il faut faire des études, réaliser des concertations avec les habitants, les agriculteurs, les élus. Les deux tracés sont nécessaires avec 3000 véhicules par jour. Les camions passeraient obligatoirement par le tracé Est et les voitures auraient le choix, selon qu'elles aillent vers Le Puy ou vers Saint-Etienne. Ce contournement Est, ce n'est pas une 4 voies, ce serait une voie de desserte pour désengorger Yssingeaux."

Dernière modification le jeudi, 10 juin 2021 23:26

Partager sur :