impression pas cher

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

mardi, 04 août 2020 13:54

Lapte : la nouvelle municipalité vote contre l'implantation de l'antenne-relais à "Montjuvin"

|| || ||

Le collectif de riverains vient d'obtenir le soutien de la nouvelle municipalité de Lapte qui a voté contre l'implantation de l'antenne-relais sur le terrain choisi à "Montjuvin". Mais Chenereilles ne semble pas davantage intéressé pour accueillir ce pylône de 40 mètres de haut.

Les riverains de "Montjuvin" montrent leur détermination à mesure que l'inquiétude s'amplifie depuis un mois et la découverte d'un projet d'implantation d'antenne-relais entre "Montjuvin" et le barrage de Lavalette. "Le dossier évolue, l’échéance arrive mais aucune décision n’est encore prise", indique le collectif.

Le but : couvrir la base de loisirs

Pour rappel, sur la commune de Lapte, le réseau mobile sur la base de loisirs de Lavalette et sur le parking est jugé insuffisant. Le département a sollicité plusieurs opérateurs et notamment Free afin de couvrir ces deux points. L’implantation de cette antenne relais avait été envisagée à Chenereilles, de l'autre côté du lac artificiel avant que le territoire laptois ne soit retenu.

"L'intérêt de Montjuvin était de pouvoir aussi couvrir Verne où Orange et Free sont plus faibles en couverture", fait savoir Yohann Fanget, maire depuis quelques semaines et qui vient donc de récupérer ce dossier sensible.

Les opposants évoquent une aberration environnementale

Pour les opposants, "l’implantation d’une antenne relais de 40 mètres sur une bute dénudée de toute végétation, à la vue de tous, au bord de l’accès du principal lieu touristique de la commune, sur la RD 47 est jugée démesurée et inappropriée aux besoins actuels. Depuis l’étude faite en 2016, l’installation d’une antenne relais au lieu-dit "Treyches" a permis de couvrir le village de "Verne". Ce besoin n’est donc plus d’actualité, seule la base et son parking nécessitent d’être couverts en réseau mobile".

Le conseil de Lapte vote contre

La nouvelle municipalité a pris position. Lors du conseil municipal du 7 juillet, à l'unanimité, les élus ont voté contre le projet de cette antenne relais. "On est favorable à une antenne relais mais opposé à l'emplacement décidé", résume le maire. "On est en discussions avec la préfecture et le Département. Free semble vouloir aller au bout, estimant que le projet est trop avancé", ajoute-t-il.

Chenereilles n'est plus très chaud

Chenereilles serait-il intéressé pour accueillir cette antenne-relais et couvrir ainsi le hameau de "Cluzel" qui avait été fléché comme zone blanche ? Pas si sûr selon son maire Philippe Digonnet. "Free est venu me voir il y a un an pour le Cluzel. On ne m'a jamais parlé de Lavalette. Aujourd'hui, l'équipe municipale a changé et on est moyennement intéressé. En plus, on devrait être équipé de la fibre, ce qui semble satisfaire beaucoup de personnes."

Partager sur :