Gobelets ecocup

mercredi, 01 juillet 2020 18:57

Lapte : les habitants de "Montjuvin" refusent l'implantation d'une antenne relais

|||||| |||||| ||||||

Les habitants du village de "Montjuvin" à Lapte viennent de monter un collectif pour s'opposer à l'implantation d'une antenne relais, destinée à mieux couvrir le secteur du barrage de Lavalette.

Depuis lundi, une "petite" antenne de 8 m de haut a été montée par les opposants en bordure d'un pré. Ce terrain sert l'été de second parking pour la base de loisirs de Lavalette et il doit accueillir dans les prochains mois une antenne-relais qui fera, elle, 40 m de haut. Cette antenne relais s'inscrit dans le cadre du New Deal porté par l'Etat pour mieux couvrir le territoire en téléphonie mobile, notamment les sites touristiques et économiques.

L'intervention de géomètres leur a mis la puce à l'oreille

Mardi soir, une centaine de riverains se sont retrouvés sur le site pour marquer leur opposition et leur détermination face à ce projet. C'est en voyant une équipe de géomètres travailler sur le terrain que leur a été mis la puce à l'oreille. Des habitants se sont renseignés et ont distribué la mauvaise nouvelle. Une antenne va être posée au bord de la route, entre le village de "Montjuvin" et la barrage de Lavalette.

"On se retrouve devant le fait accompli"

Le dernier bulletin municipal de Lapte évoquait bien une antenne sur le secteur et les médias s'étaient faits le relais du projet d'antenne près de Lavalette, choisi pour son caractère touristique.

Le collectif reproche le manque d'information et de concertation avec les villageois. "On se retrouve devant le fait accompli", déplorent-ils.

Des arguments immobiliers, environnementaux, sanitaires

Les opposants argumentent que plusieurs villages se trouvent autour de cette future antenne. "La maison la plus proche est à 80 mètres." Ils mettent en avant aussi "le site exceptionnel du barrage de Lavalette". "Une antenne de cette envergure à l'entrée le dénaturera complètement".

D'autre part, les riverains craignent une décote importante de leurs biens immobiliers si l'implantation de ce pylône aboutit.

Une pétition créée

Une pétition papier a commencé à recueillir des signatures. Le collectif a aussi créé une pétition en ligne. Une réunion est également prévue jeudi 2 juillet à 20 h 30 pour tenter de trouver des alternatives ou d'autres lieux d'implantation.

La carte des implantations de pylônes

new deal pylones 043 140120

Dernière modification le mercredi, 01 juillet 2020 21:20

Partager sur :