Gobelets ecocup

lundi, 15 juin 2020 08:44

Yssingeaux : une belle demeure en centre-ville va devenir une Maison Marguerite

||La maison a été totalement refaite en 1992|||||| ||La maison a été totalement refaite en 1992|||||| ||||||||

Le concept Maison Marguerite a trouvé un porteur de projet à Yssingeaux pour accueillir des seniors. Les travaux de ce domicile partagé viennent de débuter, l'ouverture est prévue à l'automne. La colocation se situe entre la place de la Victoire et la maison de santé, derrière la médiathèque et le restaurant Le Bourbon.

De la rue, la bâtisse ne dévoile pas toute son élégance. Mais derrière le portail, un jardin à la française permet d'apprécier un extérieur enserré de hauts murs. La maison a été totalement refaite et repensée en 1992 par son propriétaire qui avait besoin de confort lié à son âge. Un ascenseur est déjà installé, équipement appréciable pour accéder aux étages de cette future Maison Marguerite.

La 4e Maison Marguerite à naître

Ce concept de Maison Marguerite est né à Tence en 2016. Depuis, il essaime dans toute la Haute-Loire et déploie ses ailes partout en France. Ici, une maîtresse de maison s'occupe des résidents 8 heures par jour, sept jours sur sept. Après Tence, Retournac et Roisey (Loire), le projet yssingelais sera le 4e à ouvrir ses portes, en même temps que Riotord. Viendront ensuite très vite Le Chambon-sur-Lignon et Saint-Didier-en-Velay. Un projet de construction est à l'étude à Brives-Charensac.

9 chambres

La Maison Marguerite d'Yssingeaux comprendra 9 chambres sur trois niveaux, allant de 17 à 35 m2 ; et des espaces communs, véranda, cuisine, salons. "Nous pouvons accueillir un couple", annonce Laurent Maillet, qui porte ce projet avec sa femme Marie-Cécile. L'Yssingelais avait en tête à ce projet depuis plusieurs années. Il a abouti en visitant cette maison en plein coeur de ville. "Il manque un maillon entre le domicile et l'Ehpad. Et ce maillon, c'est la Maison Marguerite !"

Le propriétaire promet des tarifs "au moins 15 % moins chers qu'en Ehpad."

Une maîtresse de maison recrutée

La maîtresse de maison est déjà recrutée. Eve Demars, de Grazac, a passé 25 ans dans le commerce, notamment en boucherie. Elle change de cap professionnel et a été séduite par le projet. "Je vais m'occuper d'une grande famille de neuf personnes."

Laurent Maillet recrute aussi des assistantes ménagères à mi-temps. Vous pouvez le contacter au 06 19 29 32 69 ou maisondechaussand@gmail.com

Ces contacts peuvent aussi être utilisés pour obtenir des renseignements sur les tarifs et réserver.

Dernière modification le lundi, 15 juin 2020 09:22

Partager sur :