jeudi, 11 octobre 2018 14:45

L'extension de la station d'épuration d'Apilhac à Yssingeaux est lancée

La station actuelle.|| La station actuelle.|| ||
Bati Group 43 article

Mercredi soir, le conseil municipal d'Yssingeaux a approuvé à l'unanimité l'avant-projet d'extension et restructuration de la station d'épuration d'Apilhac.

L'ouvrage au coût conséquent de 4,5 millions d'euros devrait être opérationnel à la fin 2020 pour un début des travaux envisagé fin septembre 2019. D'ici là, diverses étapes de la procédure vont être engagées, ainsi le lancement des marchés publics, le dépôt du permis de construire et l'indispensable enquête d'utilité publique.

"On part pour 40 ans" signale le maire. Autant dire qu'il ne s'agit pas de se tromper dans les choix techniques et d'implantation en particulier de cette opération d'extension, de restructuration de la station d'Apilac et de renforcement du collecteur de transfert de Crouzilloux.

C'est la parcelle 36, sur la rive gauche du Crisselle, qui a été retenue pour accueillir l'équipement. La première maison d'habitation est à 150 mètres de cet endroit. Le directeur des services techniques de la Ville et Philippe Desvignes du bureau d'études stéphanois DVI, répondant aux questions des conseillers, assurent que les nuisances liées à l'odeur, au bruit et à la pollution visuelle pour les riverains seront largement minimisées.

Le procédé de chaulage sur place des boues réduirait les odeurs, le capotage des turbines le bruit. Enfin, le choix d'une implantation encastrée, légèrement descendue par rapport au niveau du sol combiné à un aménagement paysager, rendrait invisible depuis la route cheminant dans le village d'Apilhac la nouvelle station.

Les riverains seront amenés à exprimer leurs observations sur ce choix lors de l'enquête publique.

Dernière modification le jeudi, 11 octobre 2018 15:26
Comptoir pêcher 7 18-22 oct 18

Articles associés