Gobelets ecocup

lundi, 08 juillet 2024 20:22

Cyclisme : les enduristes et descendeurs du Vélo Club du Velay maintiennent la cadence

||| ||| |||

Coupe du monde d'enduro et coupe de France étaient au menu ces deux derniers week-ends pour fille et garçons du club vellave.

Coupe du monde d’enduro de Combloux (73)

Les 28 et 30 juin 2024, Combloux a accueilli une étape de la Coupe du Monde de VTT enduro, ce sont près de 750 pilotes qui ont pris le départ.

Parmi eux Louise Duwez qui a pris part à sa première course internationale en catégorie Open (amateur) et Antoine Coche qui rééditait l'expérience après la première étape en mai à Finale Ligure en Italie.

Les pluies intenses des jours précédents avaient largement humidifié les multiples champs de racines de Combloux et Megève.

Le jeudi d'arrivée est consacré à la reconnaissance de l’intégralité des cinq spéciales pour nos pilotes.

Le lendemain, jour de course sous plus de 35°C se déroulera relativement bien puisque Louise n'ira qu'une fois au sol et tirera son épingle du jeu dans la spéciale 3 la plus technique.

Au terme de la journée Louise pointe à une remarquable 5e position dans la catégorie Women U21, très satisfaite  de sa performance et de l'immense plaisir pris à piloter.

Quant à Antoine, adroit dans ses trajectoires, il termine superbe 12e dans la catégorie Open Men U21, non moins heureux et aux portes du Top 10 pour une poignée de secondes.

Première manche de la coupe de France DH au Arcs (73)

Sur trois jours, du 27 au 30 juin, la piste de « Cachette » d'Arc 1600, a accueilli les manches de descente individuelle.

Arrivés le jeudi, Julien et Hugo Maigret ont reconnu à pied le tronçon de descente qu’ils allaient devoir dompter.

Le vendredi voué à l'entraînement se passe bien malgré quelques soucis mécaniques mineurs vite réparés.

Le samedi matin est l'occasion de régler les derniers détails avant de s'élancer pour la manche de qualification qui déterminera l’ordre de départ du jour de course. Lors de celle-ci Hugo se classe 92e au scratch et 47e élite après un run médiocre et Julien 50e au scratch et 32e élite avec une performance satisfaisante.

Le dimanche, lors du dernier entraînement, Julien chute et tord son guidon, ce qui ne va pas l'empêcher de décrocher une superbe 33e place au scratch et une 23e en élite lors de la manche finale.

Hugo parti un peu avant son frère, s'adjuge la 71e position au scratch et la 41en élite.

Finalement et compte tenu de la concurrence relevée, le bilan de ces trois jours est largement positif pour les frères Maigret qui n'en finissent pas de progresser et de nous étonner de run en run.

Partager sur :