graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

Logo la Commère 43

graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

dimanche, 01 décembre 2019 20:00

Boxe française : pluie de médailles pour Le Puy Savate Boxe

|| || ||

Ce dimanche la jeune garde ponote, accompagnée par Rachid Anbar, un des entraineurs du club ponot de boxe française, s’est déplacée à Riom-es-Montagne pour un challenge régional.

Composée de huit boxeurs, l’équipe ponote s’est distinguée en ramenant 6 victoires.

Le bal a été ouvert par la plus jeune représentante du club, Sara Sadiki, qui remporte son match dans une boxe très fluide en ne laissant aucun répit à son adversaire du jour, de Saint-Flour.

En revanche, en poussin, rencontre très serrée entre le vellave Imrane Anbar et Adel Rhorfi d’Issoire, où il fallait attendre la décision des juges pour désigner l’issoirien vainqueur à la majorité des juges.

Quant aux benjamins ponots, Marwan Anvar, Yassir Sadiki et Walid Grine, ils ne laissent pas le doute planer et remportent leur match grâce à leur pression incessante sur leurs adversaires respectifs  de Riom.

En minime, Umar Saiev s’impose aisément face à Tony Huet de Gannat avec une boxe simple mais en recherche d’efficacité contrairement à son frère Tamarlan, en cadet, qui laisse échapper une victoire à sa portée face à Gatien Lassalas en étant sanctionné à deux reprises pour coups trop forts.

La journée se clôturait avec la rencontre très attendue en sénior de Laurie Arnaud qui signe son retour en force, après plusieurs années d’absence pour élever son enfant, contre la locale Tifanny Laporte.

Toujours dans une technique propre et fluide, la Ponote touchait plusieurs fois avec ses pieds son adversaire à la figure avant de remporter la victoire dans un match très cardiaque.

Les bons résultats des jeunes Ponots sont de bonne augure pour la suite avec le rendez-vous des championnats de France au Puy les 1er et 2 février 2020 où Le puy Savate Boxe sera aux premières loges en tant qu’organisateur.

Connectez-vous pour commenter