Gobelets ecocup

lundi, 13 juin 2022 16:30

Les plus belles photos du Grand Trail du Saint-Jacques 2022

Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|| Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|Crédit Peignée Verticale|| ||||||||||||||||||||||||

Samedi 11 juin avait lieu au Puy-en-Velay la première épreuve française UTMB World Series.

Après 10 ans d’existence, le Trail Saint-Jacques a indéniablement pris un nouvel élan en rejoignant le nouveau circuit UTMB World Séries, qui regroupe 25 épreuves mondiales dont trois françaises.

Le plus grand rassemblement sportif du département de la Haute-Loire a su capter un nouveau public et enregistré plus de 3 200 inscriptions, un chiffre que l’évènement n’avait plus atteint depuis plus de 8 ans.

Pourtant 2022 doit être considérée comme une édition de transition, le temps que le circuit UTMB World Series s’installe. L’évènement ressentira pleinement les effets de cette nouvelle image en 2023 puisque l’épreuve reine et finale de Chamonix, l’UTMB Mont Blanc sera accessible uniquement par la collecte de « Running Stones » sur les différentes épreuves du circuit.

Hausse de la participation

Mais dès cette année, on a noté une hausse certaine de la participation notamment sur les épreuves longues comme l’Ultra (+ 150%), le 72 km (+ 200%) ou le Maratrail (+ 35%) qui voient leur taux de participation fortement augmenter.

Les statistiques révèlent également que le profil du participant a évolué depuis que le Trail Saint-Jacques est devenu épreuves UTMB World Séries.

87 % des inscrits à ce jour ne sont pas des altiligériens, un record ! Tous les départements français sont représentés dont un gros contingent (13 %) en provenance d’île de France. On dénombre également cette année 5 % d’étrangers inscrits, représentant plus de 20 pays.

800 bénévoles mobilisés

Si le Trail Saint-Jacques by UTMB a vu son cahier des charges et ses parcours évoluer, l’événement a su garder son esprit originel, que ce soit dans son esprit, son organisation et dans la gouvernance. Une nouvelle fois, 800 bénévoles sont mobilisés sur cette organisation durant plus de deux jours.

Les performances en course

Côté course, on enregistre également de belles performances.

Après le forfait tardif de l’américain Dylan Bowman, c’est un duo composé de Samir TAZI et de Aubin FERRARI qui ont fait la course en tête depuis la mi-course, qui remportent l’Ultra du Saint-Jacques de 123 km en franchissant ensemble la ligne face à la Cathédrale du Puy en 13h et 4mn.

Chez les femmes, Adèle HADJALI remporte l’Ultra du Saint-Jacques en 18:35:29, presque deux heures devant sa poursuivante immédiate.

Sur le format 72 km du Grand Trail du Saint-Jacques, Clément HELIER s’impose en 07:22:19, avec une avance confortable sur Anthony ISABELLE (07:55:27) et Valentin FARIGOULE (08:03:08).

A noter la performance chez les dames de la portugaise Inês MARQUES qui prend la 5eme place du scratch général, en 08:14:09. Elle s’impose devant l’américaine Emily SCHMITZ, Flavie BRUYNEEL, Carole SOUCHON et Lucie ARNAL.

Sur le format Maratrail 43 km, qui a enregistré plus de 850 inscrits, Aymeric DAMOUR s’impose en 03:16:36 devant Fabien CARRON, vainqueur du dernier Lyon Urban et Yves HELOURY. Chez les dames, Céline COVES CHATARD (04:34:06) devance Emilie BONNET (04:46:00) et Sandrine LYOTARD (04:49:28).

Enfin, sur le petit parcours de 17 km, la britannique Kate AVERY remporte brillamment ce Trail des Chibottes en 01:17:39, devant Laura RIOU (01:28:00) et Perrine MARGERIT. Chez les hommes, Alexandre MALARTRE boucle les 17 km en 01:09:49, devant Hugo GUIGNAND (01:10:38) et Sébastien GOUDET (01:13:33).

4000 coureurs en 2023 ?

A noter que près de 600 participants avaient opté pour les formules randonnées sportives de 32 ou 20 km, qui n’octroyaient pas de Running Stones.

Les inscriptions pour l’édition 2023 ouvriront début septembre. Plus de 4 000 coureurs sont attendus.

Dernière modification le lundi, 13 juin 2022 16:41

Partager sur :