Gobelets ecocup

jeudi, 06 juin 2019 00:13

Montfaucon-en-Velay : Luxam Lingerie placé en redressement judiciaire

|Marc Nachba est désormais seul à la tête de Luxam|| |Marc Nachba est désormais seul à la tête de Luxam|| |||
Chambon Intermarché juillet 2024

Le fabricant de lingerie Luxam traverse des temps difficiles. Après avoir rassemblé ses activités à Montfaucon-en-Velay, l'entreprise vient d'être placée en redressement judiciaire fin mai.

Après trois années florissantes (2015 à 2017), Luxam Lingerie vit des moments plus difficiles depuis 2018. Se positionnant uniquement sur la vente à domicile et sur des produits haut-de-gamme "Made in France", Sébastien Ferrare et Marc Nachba surfaient sur le succès. En octobre 2017, les deux associés avaient regroupé toutes leurs activités à Montfaucon-en-Velay. Auparavant, la création se faisait à Montfaucon (Luxam) et la fabrication à Tence (CVH Lingerie), à côté de l'école publique.

Une activité centralisée à Montfaucon en 2017

En 2017, la commune de Montfaucon, propriétaire des murs, avait acheté le local voisin, dans le lotissement Les Barbièrs, pour construire une extension et ainsi accueillir les 20 salariés. 500 000 euros avaient été investis par la collectivité pour cet agrandissement de 300 m2.

40 000 culottes et soutiens-gorge par an

Mais depuis 2018, après avoir connu une progression du chiffre d'affaires de 30 % et racheté Assia à Lyon en 2016, la situation s'est tassée. La confiance s'est érodée. L'univers du textile souffre en France, des vendeuses importantes de Luxam ont arrêté.

Luxam, qui fabrique 40 000 pièces chaque année, ne parvient pas à redresser la barre. Sébastien Ferrare a quitté l'entreprise ces derniers mois. Marc Nachba continue l'aventure. Mais le 29 mai, Luxam a été mis en redressement judiciaire avec une période d'observation de 6 mois.

Dernière modification le jeudi, 06 juin 2019 00:36

Partager sur :