imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

logo slogan new

logo slogan new

imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

mardi, 24 octobre 2017 14:38

Montfaucon-en-Velay : chez Linamar, des travaux de rénovation, des embauches... mais pas de candidats

|||| |||| ||||

Un important chantier de rénovation de 1,5 million d'euros va débuter chez Linamar Famer Transmission à Montfaucon-en-Velay. L'entreprise de mécanique générale propose 50 embauches. Trente postes sont encore disponibles.

A Montfaucon, 150 personnes travaillent pour le groupe canadien Linamar. Ils réalisent l’usinage de pièces destinées aux travaux publics (50 %), aux poids lourds (15-20 %) ou l’automobile (30-35 %). Les principaux clients se nomment Caterpillar, Volkswagen, Opel, Scania, Valeo ou encore ZF. En 2016, Linamar a gagné un contrat avec Valeo pour usiner un système d’embrayage. L’entreprise de Montfaucon a signé au début de l'année un contrat avec ZF, un équipementier automobile allemand, principal fournisseur mondial de technologie de transmission et de châssis, pour les deux prochaines années.

La communauté de communes reste propriétaire de l'usine

Ces embauches s'inscrivent dans un plan de rénovation du bâtiment industriel de Montfaucon, route de Tence, obsolète à bien des égards. Les hypothèses d'une rénovation partielle, puis d'une démolition et d'une reconstruction à neuf ont été successivement retoquées par l'entreprise. Finalement, le crédit bail avec la communauté de communes, propriétaire des lieux, sera reconduit jusqu'en 2024 avec un loyer de 80 000 euros par an à partir de 2019, censé payer les travaux pour 1 million d'euros, les 500 000 autres euros provenant de subventions publiques (Région, Département, communauté de communes).

Un chantier de 9 mois sans interruption de l'activité

Les élus ont validé lundi soir le choix des entreprises qui interviendront pour rénover l'ancien bâtiment comptant 23 dents de scie. Le chantier de 9 mois va être découpé en sept phases pour permettre à l'activité de se poursuivre. Dès février-mars, Linamar devra honorer certaines commandes et aura besoin d'espace. "On aboutit après un an de discussions. Linamar investit de son côté plusieurs millions d'euros dans le matériel de production", ajoute Olivier Cigolotti, président de la communauté de communes jusqu'à lundi soir.

Des embauches... mais pas de candidats

La bonne nouvelle vient des 50 embauches promises par Linamar à Montfaucon. Sauf que l'entreprise ne trouve pas suffisamment de candidats. Un comble. Vingt postes ont été pourvus. Il reste encore 30 places disponibles avec un turn-over important chez les intérimaires. "L'entreprise veut d'abord des gens motivés, quitte à gérer la formation en interne. Le problème, c'est qu'à terme, ce manque de personnel peut remettre en question des marchés. Linamar a des cadences de production et des échéances à tenir", insiste Olivier Cigolotti. "Il faut aller chercher les candidats chez GM&S", plaisante un élu communautaire. "Le problème, c'est qu'ils ne sont pas les seuls à connaître ce problème de recrutement", ajoute le maire de Riotord, Guy Peyrard.

Dernière modification le jeudi, 23 novembre 2017 15:52

Partager sur :