ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

jeudi, 04 mai 2017 10:46

Sainte-Sigolène : être Miss Prestige et maman est interdit

|||| |||| ||||

La Miss Prestige Auvergne-Pays du Velay 2017 a été destituée, dans les minutes qui ont suivi son sacre à Sainte-Sigolène.

Les organisateurs ont pris cette décision en apprenant en descendant de scène que Charlène Dufraisse, 20 ans, était déjà maman d'un petit garçon. Elle se serait confiée aux autres candidates évoquant le retrait de photos sur Facebook. Les oreilles du comité national, dont la présidente Christiane Lillio, ont capté cette indiscrétion et les organisateurs ont choisi de retirer la couronne au profit de sa première dauphine, Lucie Lecas, du Puy-en-Velay. Le règlement de Miss Prestige indique ainsi de façon surprenante l'impossibilité aux mères de famille de se présenter.

Décidément, cette élection de Miss Prestige Auvergne-Pays du Velay a cumulé les couacs. Sept candidates avaient été annoncées. Certaines se sont désistées, d'autres sont finalement venues après avoir un temps refusé de venir. La danseuse Jade Janisset s'était également décommandée, deux danseuses avaient alors assuré un show au pied levé.

Quant au public, il avait boudé l'événement car il faut aussi reconnaître que les gradins du gymnase Marc-Miller étaient clairsemés.

Lire aussi la réaction de Charlène Dufraisse

Dernière modification le vendredi, 05 mai 2017 14:05
Connectez-vous pour commenter