Gobelets ecocup

mercredi, 15 mai 2024 13:27

Profs absents, non remplacés : les parents du collège Le Monteil haussent le ton à Monistrol-sur-Loire

|||||||| |||||||| ||||||||
Chambon Intermarché juillet 2024

Ce mercredi matin, les parents du collège Le Monteil à Monistrol-sur-Loire ont mené une opération "collège mort", bloquant l'accès à l'établissement scolaire. Ils continuent de reprocher le manque de remplacements pour les enseignants absents, surtout pour les 3e qui passent le brevet des collèges.

Mardi matin se tenait une audience à l'inspection académique en présence de l'inspecteur. Lors de cette audience, une délégation de 12 personnes a été reçue composée de représentant des syndicats, de professeurs de différents collèges et lycées de la Haute-Loire. Une représentante des parents d'élèves du collège du Monteil était accompagnée d'une AESH pour représenter le collège public de Monistrol et exposer la situation à l'inspecteur académique.

Elles ont fait part de leur "grande inquiétude quant au non remplacement de certains professeurs de nos enfants au collège. Plus précisément, c’est la situation des 3e qui reste particulièrement alarmante car ces derniers vont passer les épreuves du brevet en fin d’année scolaire, diplôme que l’Education Nationale annonce comme  obligatoire désormais pour accéder au lycée."

Des profs absents sur de longues périodes

Et les parents de lister les cas les plus criants. "Nous sommes face à de nombreuses absences dans des matières fondamentales : une professeure de français a été absente pour une durée de 3 mois (sans remplacement), une professeure de SVT a été absente pendant 9 semaines (sans remplacement), actuellement c’est un professeur de mathématiques qui n’est pas remplacé (absent régulièrement depuis Noël et continuellement depuis le retour des vacances d'hiver), une professeure d’anglais a manqué également durant 2 mois. Et cela sans compter toutes les autres absences dans d’autre matières ou niveau de classe."

"Nous nous interrogeons sur l'impact que des absences aussi longues peuvent avoir sur le niveau, la poursuite d'étude et la réussite de nos enfants. Nous ne pouvons imaginer que les services de l’Éducation Nationale puissent délaisser autant d'élèves dans des matières aussi fondamentales. Qu’en est-il de l’Egalité des chances et de la continuité du service, d’autant plus que les principes fondamentaux du service public sont : égalité, équité, adaptabilité et continuité ?"

Une action en justice

D'où cette action menée mercredi matin avec une opération "collège mort". Les parents veulent aller plus loin : "En lien avec l’actualité de l’académie de Versailles et le collectif « onveutdesprofs », plusieurs procédures contre notre académie et l'Etat vont être déposées auprès du cabinet Pitcher avocat et soutenue par Me Louis le Foyer de Costil, avocat en droit de l'éducation."

Partager sur :