Logo la Commère 43

Sorties loisirs

lundi, 21 novembre 2016 22:11

Valprivas/Bas-en-Basset : les opposants aux éoliennes vont créer une association

||| ||| |||

La réunion publique organisée vendredi à Valprivas par les opposants au projet de parc éolien devrait déboucher très prochainement sur la création d'une association.

S'organiser pour se faire entendre et obtenir des informations. Pour les opposants au projet de parc éolien sur les hauteurs de Valprivas et Bas-en-Basset, cela passe par la création d'une association et l'élection de représentants. Vendredi, dans une salle municipale de Valprivas, 80 personnes sont venues échanger autour du projet, ses conséquences et les arguments pour son retrait. Les organisateurs ont remarqué essentiellement la présence d'habitants de Valprivas ainsi que des riverains de "Coutenson" et "Crémerolles", deux villages directement concernés par le projet porté par EDF Energies nouvelles.

Les opposants estiment que le jeu n'en vaut pas la chandelle. "La production est faible", assure Dominique Ravel, un villageois de Valprivas, directement impacté par ces futurs grandes éoliennes de 170 m de haut. "L'équivalent d'un immeuble de 55 étages", compare-t-il.

De nombreuses doléances

Les doléances sont nombreuses : "Le fabricant de ces éoliennes donnent des indications sur le bruit. Cela oscille entre 95 et 104 décibels. Il ne faut pas négliger l'impact paysager et les camions vont devoir créer des pistes s'ils veulent atteindre le site. Il s'agirait de camions jusqu'à 60 m de long et jusqu'à 125 tonnes. On évoque 9 mois de travaux. Les infrasons sont un autre problème à prendre en considération, tout comme les perturbations sur les oiseaux. On dit parfois qu'ils sont tellement gênés qu'ils peuvent aller se jeter contre les pales", détaille M. Ravel.

Une enquête publique qui relance le débat

Le projet semblait rangé dans les cartons. Mais une récente enquête publique pour le défrichement de 5 hectares de terrain a relancé le projet. En sachant que le permis de construite a été refusé. EDF Energies nouvelles a porté un recours devant le tribunal administratif. "On reproche aussi un manque de communication. On demande à ce que le dossier de présentation du projet puisse être de nouveau consulté dans les mairies de Valprivas et Bas-en-Basset."

Dernière modification le lundi, 21 novembre 2016 23:11
Connectez-vous pour commenter