graphiste imprimeur copy

Impression | Web | Eco Cup

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web | Eco Cup

jeudi, 10 novembre 2016 07:54

La handballeuse Blandine Dancette rencontre ses jeunes fans

Blandine Dancette au milieu de ses jeunes fans avec sa médaille.||||||||| Blandine Dancette au milieu de ses jeunes fans avec sa médaille.||||||||| Photo La Commère 43|||||||||

Les handballeurs et handballeuses de l'US Monteil ont reçu une visite de choix mercredi soir en la personne de Blandine Dancette, vice-championne olympique à Rio.

Détendue et souriante, Blandine Dancette fait face à plusieurs centaines de paires d'yeux. Une imposante attelle au genou droit rappelle sa situation actuelle et sa blessure aux ligaments en quart de finale à Rio. Elle qui a joué 10 ans à Nîmes, elle a signé l'été dernier à Chambray, promu en Division 1.

Dans un angle du gymnase du Monteil, l'ailière droite répond aux questions des jeunes du club, griffonnées sur des bouts de papier. Quelques adultes glissent leurs demandes sur sa carrière, le tournoi olympique, son avenir.

Tout à coup, une voix lui demande si elle a apporté sa médaille. Elle dit "oui" avant de la sortir. L'effervescence grandit : les jeunes veulent toucher ce métal qui donne ce sourire à l'ailière internationale. Quelques petits ont la chance de la mettre autour de leur cou.

Une amie d'Harifa M'Barki, joueuse de l'US Monteil

Blandine Dancette est bien entourée par tous ces jeunes qui réclament des autographes. Cette rencontre a pu se faire grâce à Hafida M'Barki, joueuse de l'US Monteil, ancienne coéquipière de la vice-championne olympique quant elle jouait à Saint-Etienne. "Des joueuses du Monteil rêvaient de la voir, c'est leur idole. Elles savaient que je la connaissais. On a alors essayé d'organiser cette réception."

Née à Firminy et originaire de Saint-Etienne, Blandine Dancette a des attaches en Haute-Loire, plus particulièrement du côté de Bas-en-Basset où vit une partie de sa famille paternelle.

Le handball monistrolien en pleine lumière

Pour le handball monistrolien et ses 200 licenciés, c'est un joli éclairage. "Le club a été remonté il y a dix ans après des difficultés financières de l'ancienne association", indique Sébastien Linger, vice-président.

L'US Monteil Handball grandit mais ses dirigeants ne veulent pas brûler les étapes. Depuis 2015, un emploi d'avenir a été recruté. Raphaël Le Guelvoud est chargé de participer au développement du hand sur la région.

Et cette année, le club s'est adjoint les services de Laurent Benterki, qui fait équipe avec l'entraîneur Grégory Bonnissol, pour s'occuper de l'équipe Prénationale féminine. "Cette équipe, c'est le moteur du club. Les filles jouent en Prénationale depuis trois ans et on aimerait gravir une nouvelle étape en visant la Nationale 3."

Dernière modification le jeudi, 10 novembre 2016 08:40
Antiquaire brocante Montalant
Connectez-vous pour commenter