impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

mardi, 26 janvier 2021 08:21

Valprivas : ils partent à la recherche de personnes disparues

||| ||| |||

Bernadette et Serge Dincq ont rejoint l'association ARPD : Assistance et Recherche de personnes disparues. En Haute-Loire ou ailleurs, ils peuvent intervenir à la demande des familles.

Désormais à la retraite, Serge Dincq a tout le temps pour se consacrer à cette activité bénévole. Sa femme, Bernadette, est proche de le rejoindre. Elle continue de collaborer dans les magasins qu'ils ont créé, Centrakor à Brioude et Langeac, aujourd'hui dirigés par leur fils.

Engagés depuis l'affaire Maëlys

Le couple, aujourd'hui définitivement installé dans leur maison à Valprivas, a rejoint l'ARPD en 2018. Dans un contexte de l'affaire Maëlys et Nordahl Lelandais, l'Altiligérien a décidé de s'engager et ainsi de créer un point de relais en Haute-Loire. "J'ai toujours été touché par les disparitions de personnes.

50 000 disparitions chaque année

En France, on estime entre 40 et 50 000 personnes qui disparaissent chaque année dont 18 000 majeurs. Et parmi elles, 1000 disparitions ne seraient jamais résolues. "Il faut distinguer les enfants et les adultes. Pour un enfant, les recherches sont rapidement enclenchées. Pour un adulte, c'est traité moins rapidement tout simplement parce qu'une personne a le droit de disparaître. Mais la réactivité joue un grand rôle dans les recherches. Les 48 premières heures sont primordiales."

La dernière enquête à Freycenet-la-Cuche

Tout récemment, le couple a eu l'occasion de se rendre à Freycenet-la-Cuche, où un quadragénaire avait disparu. Ses proches étaient inquiets et ont sollicité l'ARPD. Serge et Bernadette Dincq ont remonté le fil des témoins potentiels. "On aide les gendarmes mais on sait qu'ils n'aiment pas trop ça. A l'ARPD, il y a beaucoup d'anciens policiers et anciens gendarmes."

Une affaire marquante à Ajaccio

Depuis 2018, le couple a collaboré à 7 ou 8 affaires. Comme à Ajaccio où Hubert, un ancien agriculteur isérois de 82 ans, a soudainement disparu lors d'un voyage organisé. Ils avaient passé une semaine sur l'Île de Beauté pour enquêter.

"On est toujours à la recherche de bénévoles pour nous aider", termine le couple.

Contacts

Serge Dincq : 06 72 43 32 04 ou s.dincq@gmx.fr

Bernadette Dincq : 06 72 15 28 24 ou dincqb@gmail.com

Partager sur :