imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

logo slogan new

logo slogan new

imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

vendredi, 20 novembre 2020 08:10

Emploi : 80 % des handicaps sont invisibles, 12 % de demandeurs d'emploi sur Monistrol-Yssingeaux

Philippe Perret (directeur adjoint de Pôle Emploi Monistrol-Yssingeaux), Martine Teyssier et Caroline Granouillet (conseillère Cap Emploi 43)|| Philippe Perret (directeur adjoint de Pôle Emploi Monistrol-Yssingeaux), Martine Teyssier et Caroline Granouillet (conseillère Cap Emploi 43)|| ||

Sur le bassin d'emploi de Monistrol-Yssingeaux, plus d'un demandeur d'emploi sur dix est porteur d'un handicap. Et 80 % de ces handicaps sont invisibles.

Martine Teyssier a été licenciée en juillet 2020. Après une longue procédure au sein de son entreprise d'électronique, où elle travaillait au service qualité depuis vingt ans, elle a été licenciée pour inaptitude. "J'ai eu une cruralgie avec double hernie discale", raconte cette habitante de Saint-Pal-de-Mons qui essaie aujourd'hui de rebondir.

Duo Day pour s'immerger dans une entreprise

Dans le cadre d'un bilan de compétences, elle étudie la possibilité de mettre à profit son expérience pour s'engager dans une nouvelle aventure professionnelle. Elle va postuler pour une formation de conseillère en insertion professionnelle qui doit débuter en janvier pour six mois. Avant cela, jeudi, elle a passé une journée à l'agence Pôle Emploi de Monistrol dans le cadre du Duo Day.

Le principe Duo Day est simple : une entreprise, une collectivité ou une association accueille, à l’occasion d'une journée nationale, une personne en situation de handicap, en duo avec un professionnel volontaire. Au programme de cette journée : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise.

Se justifier en permanence

Pour Martine Teyssier, cette immersion était toute trouvée et lui a permis de confronter son projet à la réalité du terrain. Pour elle, comme pour d'autres, il faut souvent se justifier. "Les gens ne comprennent pas. Le mal de dos, c'est le mal du siècle. Pour ma part, c'est plus que cela. Les douleurs, je les ressens constamment. Je prends des positions, je m'adapte en permanence. Je prends toujours un traitement et j'essaie des médecines alternatives à côté."

Cap Emploi, un partenaire du maintien et de l'insertion

"80 % des handicaps ne se voient pas", assure Caroline Granouillet, conseillère à Cap Emploi 43. Cap Emploi qui développe deux volets : le maintien en emploi et l'insertion professionnelle. "En 2019, les conseillers ont ouvert 118 nouveaux parcours d’ingénierie Maintien dans l’emploi, 96 ont été réussis et ont permis un maintien en poste. En ce qui concerne l'axe insertion, Cap emploi a accompagné 1507 personnes sur le territoire, avec 276 entrées en formation individuelle ou collective. A noter que 359 demandeurs d’emploi en situation de handicap ont été accompagnés dans un projet personnalisé d’accès à l’emploi (accompagnement poussé). Suite à ce travail de proximité, 231 contrats de travail ont été signés", développe Michel Joumard, directeur adjoint de Cap Emploi 43.

500 demandeurs d'emploi porteurs de handicap

Sur le bassin de Monistrol-Yssingeaux, 12 % des demandeurs d'emploi sont porteurs d'un handicap contre une moyenne de 8 % sur la région. Cela représente 500 personnes sur ce bassin d'emploi. La tendance industrielle de l'Est de la Haute-Loire peut apparaître comme un frein à certains recrutements. "Ils ont des compétences comme les autres. Le lien vers l'entreprise est possible", assure Philippe Perret, directeur adjoint de Pôle Emploi Monistrol-Yssingeaux, bien décidé "à faire bouger la vision du handicap".

Partager sur :