graphiste imprimeur copy

Impression | Web | Eco Cup

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web | Eco Cup

mercredi, 12 février 2020 22:53

Monistrol-sur-Loire : voilà à quoi va ressembler le futur centre de secours des pompiers

Thierry & Gautier Magaud|MW Architectes|Thierry & Gautier Magaud|MW Architectes|| Thierry & Gautier Magaud|MW Architectes|Thierry & Gautier Magaud|MW Architectes|| |||||

Le projet de futur centre de secours avance à grands pas à Monistrol-sur-Loire, à la Borie. Voici à quoi devraient ressembler la future caserne des pompiers d'ici la fin 2021.

D'une superficie de 1 250 m2 sur un terrain tout en long de 7 758 m2 qui borde la route départementale à la sortie de Monistrol-sur-Loire en direction de Sainte-Sigolène, en face la zone de la Borie, cette future caserne doit répondre aux besoins des pompiers. Cela fait dix ans que les 58 pompiers monistroliens, qui ont dépassé la barre des 1 000 interventions en 2019, attendent ce nouvel équipement. Le centre de secours actuel, aménagé dans un ancien garage automobile, est atteint d'une vétusté générale et sous-dimensionné.

Un terrain en longueur et en pente

Le terrassement de la nouvelle caserne va être financé et suivi par la commune tandis que la construction sera gérée par le Service départemental d'incendie et de secours.

Après divers échanges et contraintes, le cabinet d'architectes Magaud a livré un projet qui semble satisfaire toutes les parties. "Nous avons une pente de 12 mètres sur la longueur qu'il a fallu prendre en compte", indique Gautier Magaud, architecte sur ce dossier avec Thierry Magaud, tous deux installés à Craponne-sur-Arzon. Ils disposent d'une précédente expérience sur ce type de bâtiment puisqu'ils ont été choisis pour la conception du centre de secours d'Annonay.

Un bâtiment pour l'administration, un hangar pour les véhicules

La future caserne peut se décrire selon différentes zones : l'arrivée se fera depuis le rond-point et le public disposera d'un parking. Deux bâtiments seront accolés et légèrement décalés. Le premier sera dévolu à l'administration et aux vestiaires, le second avec une charpente béton offrant une meilleure portée sera le hangar de stockage des véhicules avec 14 emplacements et deux sas pour les ambulances ainsi qu'une salle de sport de 60 m2 en mezzanine. "Nous avons privilégié les matériaux naturels avec un habillage en zinc et des persiennes externes en terre cuite", précise Gautier Magaud.

Début des travaux à la rentrée 2020

L'avant-projet définitif devrait être validé d'ici deux semaines. Les appels d'offres devraient partir en juin et les travaux débuter en septembre-octobre. Une année de travaux sera nécessaire.

Une extension prévue dans le projet initial

Le coût de cet investissement se monte à 2,52 millions d'euros. Le SDIS prend 40 % à sa charge, la commune 35 % et le Département 25 %. Le projet prévoit déjà des possibilités d'extensions en étage pour répondre à des besoins futurs éventuels.

Dernière modification le mercredi, 12 février 2020 23:40
Connectez-vous pour commenter