Gobelets ecocup

mardi, 17 décembre 2019 22:53

Marches du Velay-Rochebaron : un débat électrique autour des associations d'intérêt communautaire

Le club d'athlétisme ACS Monistrol est l'une des associations qui pourraient passer dans le giron communautaire|Fabian Meynand, consultant au cabinet Partenaires Finances Locales|| Le club d'athlétisme ACS Monistrol est l'une des associations qui pourraient passer dans le giron communautaire|Fabian Meynand, consultant au cabinet Partenaires Finances Locales|| |||

Mardi soir, les élus de la communauté de communes des Marches du Velay-Rochebaron devaient s'exprimer autour du transfert d'associations d'intérêt communautaire. Trois structures ont été validées mais les communes sont encore marquées par leurs divergences, notamment entre Monistrol-sur-Loire et Sainte-Sigolène.

Le sujet est technique et politique. Mais il illustre encore les tensions qui peuvent exister au sein des Marches du Velay-Rochebaron. Amenés à se prononcer sur le transfert de sept associations et équipements pour leur conférer un intérêt communautaire et donc transférer certaines charges selon des calculs à affiner, les élus ont mené un débat animé, parfois houleux, dont les échanges cinglants démontrent les désaccords persistants.

Sainte-Sigolène et Boisset avaient déjà validé

Les communes de Sainte-Sigolène et Boisset s'étaient préalablement prononcées en faveur de ce transfert. Le vote majoritaire mardi soir au siège de la communauté de communes a donc validé l'intérêt communautaire pour l'école du cirque de Sainte-Sigolène, le club d'athlétisme Athlé 43 de Bas-en-Basset et Sainte-Sigolène, et le village dans les arbres de Boisset.

Quatre associations majeures de Monistrol

Les autres associations et équipements sont à Monistrol-sur-Loire : la MJC, le club de rugby, le club d'escalade et le club d'athlétisme. La com-com a dit oui dans ce qu'on pourrait présenter comme le premier épisode. Encore faut-il que le conseil municipal en fasse de même. Il se réunit justement mercredi soir et ce sera certainement le sujet le plus brûlant de la soirée. Car mardi soir, les élus de la majorité monistrolienne ont soit voté contre, soit se sont abstenus.

Echanges vifs entre Sainte-Sigolène et Monistrol

Dominique Freyssenet, maire de Sainte-Sigolène, s'est permis une intervention piquante à destination de Monistrol avant le vote. "On a l'impression que c'est le conseil municipal de Monistrol ce soir. L'esprit communautaire, je ne le vois pas, je ne m'y reconnais pas. Dès qu'on parle de transfert, une commune bloque tout, elle oublie que la centralité coûte cher mais elle rapporte énormément. Il faut se montrer raisonnable et avancer", argumente le maire sigolénois qui en veut visiblement à Monistrol d'avoir bloqué le premier transfert pour la culture. "On ne bloque pas tout, on est sensible à l'équité. L'intercommunalité, on l'a au coeur, mais le premier transfert culture n'était pas équitable", répond Luc Jamon, élu à Monistrol.

Dernière modification le mardi, 17 décembre 2019 23:27

Partager sur :