Gobelets ecocup

samedi, 14 septembre 2019 19:27

Monistrol-sur-Loire : les athlètes inaugurent leur piste de standing régional

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||||||||||||||||||||| ||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

Après moults débats malgré son besoin évident et partagé, le stade d'athlétisme du Mazel a été inauguré samedi à Monistrol-sur-Loire. Il va désormais pouvoir être utilisé par les athlètes et les scolaires du territoire.

Voilà les clubs d'athlétisme pourvu d'un outil de standing régional pour la pratique des différentes disciplines, qu'il s'agisse des courses, des sauts ou des lancers. L'Athlétic Club Secteur Monistrol avait convié tous ses licenciés et leurs maillots jaunes pour cet événement de la rentrée et pour montrer un panel des activités possibles. Athlé 43 (Sainte-Sigolène et Bas-en-Basset) pourra aussi en profiter. Louis Simonnet, le président de la communauté de communes a manié le pistolet pour donner le départ à la façon d'un starter.

La brochette d'élus et politiques était conséquente pour inaugurer un stade qui n'aura pas manqué de longs débats à la communauté de communes des Marches du Velay-Rochebaron. L'invitée d'honneur de cette cérémonie se nommait Marie-Christine Cazier, vice-championne d'Europe du 200 m en 1986 et en salle en 1984, et douze fois championne de France entre 1982 et 1991. L'ancienne sprinteuse a annoncée qu'elle serait candidate à la présidence de la Fédération française d'athlétisme.

C'est désormais du passé et le stade d'athlétisme flambant neuf peut désormais être utilisé par les clubs d'athlétisme (230 athlètes) et tous les scolaires (3000 jeunes). Autant dire que la piste va être régulièrement occupée.

Le stade comprend ainsi une piste de 400 m avec six couloirs, une fosse pour le 3 000 m steeple, deux pistes pour le lancer de javelot, deux aires pour le lancer de poids et disque, deux airs de saut en hauteur, une aire de saut à la perche, deux bacs à sable pour le saut en longueur. Au milieu, l'ancien terrain synthétique a laissé place à de l'herbe pour la réception des lancers. Il sera aussi utilisé par deux terrains de foot à 7.

Et côté sud, trois terrains ont été réalisés pour jouer au basket, au hand et au foot.

Outre la piste, le stade comprend une tribune abritée, des vestiaires, une salle de musculation et divers locaux techniques.

Ce nouvel équipement aura coûté 2,8 millions d'euros avec les soutiens de la Région (1 million d'euros), le Département (500 000 euros), RTE (189 000 euros) et l'Etat (80 000 euros).

Dernière modification le lundi, 16 septembre 2019 16:41

Partager sur :