ibiz partenaire m

Création graphiqueSite web & Imprimerie

Logo la Commère 43

ibiz partenaire m

Création graphiqueSite web & Imprimerie

vendredi, 09 août 2019 16:18

Monistrol-sur-Loire : des visites exceptionnelles des fouilles du château vieux

||| ||| |||
Chambon Garouste 2019

L'animation est assez exceptionnelle et très rare surtout en pleine campagne de recherche. Les archéologues qui fouillent depuis une semaine les ruines de ce qui pourrait être le château vieux de Monistrol-sur-Loire vont raconter le chantier en direct à travers des visites guidées le mardi 13 août puis le mardi 20 août.

Le mardi 13 août, quatre créneaux sont proposés à 8 h 30, 10 h 30, 14 h 30 et 16 h 30.

Ce site se trouve dans les gorges du Bilhard, à proximité du cimetière de Monistrol.

Vous pourrez ainsi découvrir en avant-première les vestiges du château originel de Monistrol, racontés par Esteban Teyssier, le directeur de ces fouilles et originaire de Monistrol.

Un trésor enfoui depuis des siècles

Si on connaît bien le Château des évêques à Monistrol, il semblerait qu'un premier château ait existé à Monistrol, au confluent des ruisseaux Saint-Marcellin et Le Piat. Jusque-là, personne ne s'était vraiment intéressé au sujet. Les traces écrites étaient réduites à peau de chagrin. Au XVe siècle, un notaire évoque sa venue près du lieu-dit "Château vieux", déjà abandonné, au confluent des deux ruisseaux. En 1350, dans une loi de l'évêque, il indique qu'il se trouve au "Château neuf". Ce qui sous-entend qu'un précédent édifice castral a existé.

Esteban Teyssier est allé sur le terrain et a retrouvé des traces laissant penser qu'il a trouvé ce trésor. "On se trouve sur un site qui n'a subi aucune perturbation puisqu'il a été abandonné et jamais réutilisé", analyse Esteban Teyssier qui estime à huit ans le temps nécessaire pour mener les fouilles sur le château, sans compter le village.

Cette visite est gratuite mais nécessite de s'inscrire auprès de l'office de tourisme au 04 71 66 03 14.

Dernière modification le vendredi, 09 août 2019 16:46
Connectez-vous pour commenter