ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

dimanche, 19 mai 2019 09:19

Monistrol-sur-Loire : une vente exceptionnelle d'artisanat du monde au Château des évêques

||||||| ||||||| |||||||

Une vente exceptionnelle de produits artisanaux du monde et du commerce équitable sont en vente ce dimanche matin de 9 heures à 12 h 30 au Château des évêques de Monistrol-sur-Loire à l'initiative de Lacim (Les Amis d'un coin de l'Inde et du monde).

La prochaine grande vente de Lacim est programmée en décembre 2019, soit tous les deux ans. Mais samedi et ce dimanche matin, vous pouvez profiter d'une expo-vente exceptionnelle dans le cadre de l'assemblée générale nationale de Lacim, qui regroupe 100 groupes en France comme à Monistrol-sur-Loire.

Au Château des évêques, vous pouvez retrouver une multitude de petits trésors issus du savoir-faire des artisans du monde. Des produits alimentaires issus du commerce équitable complètent la proposition.

Cette expo-vente permet à l'association de financer son fonctionnement, entre son siège social près de Roanne, les salariés permanents et les relais locaux dans les différents pays.

Dix attelages d'ânes financés

A Monistrol, Lacim est représenté depuis 1993 et est présidé depuis plusieurs années par Estelle Teyssier, accompagnée d'une dizaine de bénévoles réguliers et des sympathisants. L'association gère des jumelages avec deux villages du Mali : Bouala et Diamanicoura. Estelle Teyssier a effectué en février un voyage au Bénin avec Rosie Damon. "On a apporté du matériel : un pèse-bébé donné par un médecin, des ballons de foot offerts par les écoliers d'Albert-Jacquard, des produits médiaux, des livres. On a profité de ce séjour pour voir où en sont les projets. La saison des pluies a été correcte et les moissons ont apporté de bons rendements, ce qui va favoriser l'autonomie des villages, ce qui est l'objectif premier." Le développement du compost permet d'amender les sols et de multiplier les rendements par deux, voire par cinq.

L'alphabétisation des femmes encouragée

Une opération a aussi permis de financer dix attelages, avec à chaque fois un âne et une charrette pour transporter l'eau. Chaque attelage coûtait 250 euros. Lacim propose un micro-crédit. "Le village dispose de quatre ans pour rembourser l'attelage."

"Outre ces actions, on associe l'alphabétisation des femmes et des filles qui n'ont pu aller à l'école. On finance 3 heures par jour par deux ans."

Dernière modification le dimanche, 19 mai 2019 09:39
Connectez-vous pour commenter