vendredi, 19 octobre 2018 08:14

Monistrol-sur-Loire : quand l'art se penche sur le monde du travail

|||||| |||||| ||||||
Fauvet Mondon novembre 2018

Alors que la Faîtes des arts de Monistrol-sur-Loire débute, une expo photos est accrochée à la médiathèque. Et une compagnie de théâtre entame une résidence de création. Leur point commun : le regard artistique sur le travail.

Jusqu'au 30 octobre, une vingtaine de photos sont accrochées à la médiathèque de Monistrol-sur-Loire. Christelle Salomon, du Mas-de-Tence, éducatrice dans une maison d'enfants au Chambon-sur-Lignon, est passionnée par la photo. Elle a réalisé un travail en 2017 en s'immergeant dans le quotidien de femmes au travail, que ce soit les salariés du Carrefour Market de Tence, le personnel de l'hôpital de Moze à Saint-Agrève ou les ouvrières de l'usine de tissage Oriol et Fontanel à Montfaucon-en-Velay. Sans aucune mise en scène, elle a figé dans le temps ces femmes en action sur leur espace de travail.

Cette exposition fait écho à la résidence naissante de Karim Hammiche. Pendant une semaine, il va sillonner Monistrol et ses environs, rencontrer des habitants, à travers des rendez-vous organisés (lycéens, maison de retraite, coworking...) ou des rencontres impromptues. Dimanche, il sera rejoint par Leïla Anis avec qui il a créé la compagnie en 2011. "Je veux raconter des histoires qui partent du réel. J'ai envie de parler de l'évolution du travail de l'après-guerre aux années 2000. C'est l'occasion de donner la parole à ceux qui ne la prennent pas."

Cette résidence sera complétée par d'autres temps de création artistique dans les Hauts de France, Paris et Centre en vue d'un spectacle prévu pour 2020.

Dernière modification le vendredi, 19 octobre 2018 14:35

Articles associés