impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

Enseignement supérieur catholique janvier 2021

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

jeudi, 14 janvier 2021 17:08

Les œuvres du musée Crozatier voyagent dans les Musées de France

|| || ||

Chaque année, le musée Crozatier prête des œuvres pour des expositions temporaires en France mais aussi à l’autre bout du monde.

Les collections du musée sont connues des autres musées et des demandes de prêts parviennent régulièrement au Musée Crozatier. Les prêts sont accordés aux seules institutions labellisées « Musée de France ». Les procédures qui encadrent ces mouvements d’œuvres permettent d’assurer leur sécurité pendant les transports et le temps des expositions. Les prêts sont toujours gratuits (il n’y a pas de location d’œuvres entre musées de France). Le musée emprunteur prend en charge tous les frais : assurance, emballage, transport, restauration éventuelle.

Les prêts consentis à d’autres musées répondent à plusieurs objectifs : contribuer à des recherches en histoire de l’art, rendre visibles certaines pièces conservées en réserve, diffuser les œuvres par les catalogues d’exposition…

Quelques exemples

"Le Premier Artiste", sculpture de Paul Richer (1849-1933), est déjà installé au musée d’Orsay à Paris. Il n’attend que l’ouverture au public de l’exposition Les origines du monde. L’invention de la nature au siècle de Darwin, qui doit se tenir de février à mai 2021. Puis il embarquera pour le Canada. En effet, l’exposition se poursuit au musée des Beaux-Arts de Montréal de juin à septembre 2021. Deux publications ont déjà paru : un magnifique catalogue et un petit abécédaire dans lesquels l’œuvre du musée Crozatier figure en bonne place. Cette exposition montre l’influence de la science, et notamment le questionnement autour des origines avec les théories de Darwin, sur les artistes du 19e siècle.

Le tableau de Victor Marec (1862-1920), "Fondeurs retirant le creuset du four", a quitté les cimaises du musée Crozatier, pour l’exposition Les Villes ardentes au musée des beaux-arts de Caen de juillet à novembre 2020. Du 19e siècle à nos jours, c'est un monde en profonde mutation que les peintres observent. Ils décrivent le monde du travail et ses mutations, la transformation des paysages et des villes.

À son retour, le tableau a été accroché dans la grande cage d’escalier du musée où se trouvent les grands formats de la fin du 19e siècle.

Après "Portretten in Portretten à Dordrecht" (Pays-Bas) en 2012, et "Enfants de la Renaissance" à Blois en 2019, c’est à Cassel, au musée de Flandre, que le "Portrait de Famille" de Frans Francken (1542-1616) sera exposé, dans l’exposition "La Dynastie Francken", entre février et juin 2021. Ce tableau du 16e siècle intéresse particulièrement les historiens d’art, et chaque exposition est l’occasion d’en discuter l’attribution.

Le musée des beaux-arts d’Orléans organise d’avril à juillet 2021 une exposition autour du peintre Jean Dominique Ingres (1780-1867), "Ingres avant Ingres". Ce dessin a été offert au musée Crozatier par l’artiste lui-même en 1833, en hommage à la Société d'agriculture qui vient de le nommer membre non résident : Philémon et Baucis recevant Jupiter.

L’été prochain, vous pourrez également voir une partie des œuvres ponotes au musée départemental de la céramique de Lezoux, pour une exposition sur la reproduction des artefacts : "Premières impressions, Homo duplicator", et au musée de Bastia pour l’exposition "Banditi ! Brigandage et banditisme".

Partager sur :