graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

lundi, 13 juillet 2020 19:05

Trois œuvres éphémères monumentales dans le parc du château de Chavaniac-Lafayette

|| || ||

Des œuvres éphémères monumentales seront installées dans le parc du château de Chavaniac-Lafayette. "Végétal" sera visible du 18 juillet au 20 septembre.

L’association Jardins Fruités, organisatrice de l’événement annuel la Fête des plantes en collaboration avec le Conseil Départemental propose cette exposition artistique. Cette manifestation unique dans le département a pour mission de donner à voir le ressenti d’artistes sur le monde végétal.

"Dans un contexte d’urgence écologique, notre civilisation est obligée de repenser son rapport à la nature." À travers trois œuvres monumentales d’artistes contemporains, l’exposition "Végétal" invite à plonger dans une relation profonde et intime avec le monde des plantes.

Les trois artistes

Myriam Roux

Myriam Roux est plasticienne, passionnée par le tressage, voilà trente ans qu’elle appréhende les gestes et savoirs traditionnels au gré de ses rencontres et ses expériences. Ces œuvres s’installent en pleine nature et nouent ce lien étroit entre l’artiste et les plantes.

"Zygodon" est le nom de son oeuvre. Le zygodon forsteri, petite mousse qui s’installe sur les cicatrices des arbres laissées par les branches arrachées, est à la base du travail que propose la Vendéenne. Zygodon est une métaphore entre le développement de cette plante et celui de l’être humain sur les blessures faites à la terre. Le caractère monumental et déambulatoire de l’œuvre invite à y pénétrer et à s’interroger sur le rôle à venir de l’homme dans l’évolution du paysage et de la biodiversité.

Taylor Smith

L'Américaine Taylor Smith cherche les connexions perdues. Elle provoque des collaborations avec les scientifiques, botanistes, paysagistes ou photographes. Ces associations dévoilent les mécanismes qui régissent notre société, notre système, notre écosystème. Les œuvres de Taylor Smith donnent à voir non pas une solution, mais un processus.

"Study for Morphogenesis" est le nom de l'oeuvre. Bryoflore est une sculpture évolutive et biodégradable. Cet arbre imaginaire vacille entre véritable morphologie végétale et création artistique. L’œuvre de Taylor Smith, créée en collaboration avec le Conservatoire Botanique National du Massif Central, est réalisée à partir de mycélium et se recouvrira de mousses au fil des jours. Cette artiste aborde sans détour le cycle de la formation du vivant. À voir et revoir...

Jonathan Bernard

Sculpteur, ce Morbihannais pratique la taille directe. Les œuvres monumentales que réalise Jonathan Bernard abordent la relation complexe de l’homme au monde qui l’entoure.

Toutes ses œuvres portent en elles l’éphémère et la fragilité du vivant au passage du temps.

"Succulentes" est inspiré des Crassula repestris, plantes des milieux arides d’Afrique du Sud. L’installation monumentale de Jonathan Bernard questionne le dérèglement climatique, suggère les changements que vont connaître progressivement nos paysages. "Succulentes" souligne la fragilité du monde végétal, mais également son extraordinaire capacité d’adaptation.

Déambulation samedi 18 juillet

Déambulation dans le parc du château samedi 18 juillet à partir de 15 heures autour des oeuvres en présence des artistes : Myriam Roux et Taylor Smith, accompagnés de Valérie Beauduin (textes choisis), Patric Rochedy (contes) et Anne-Catherine Promeyrat (violon)

Entrée gratuite

Dernière modification le lundi, 13 juillet 2020 19:18

Partager sur :