Gobelets ecocup

mercredi, 15 avril 2020 08:20

Saint-Just-Malmont : l'imprimerie Marcoux offre 35 000 visières de protection (vidéo)

||| ||| |||
Chambon Intermarché juillet 2024

En association avec d'autres entreprises de Loire et Haute-Loire, l'imprimerie Marcoux conditionne et distribue gratuitement des visières de protection à des personnels en contact avec le public pendant l'épidémie de coronavirus.

Les visières ont un succès fou. Simples à monter et efficaces, elles permettent de pouvoir échanger sans risquer de se faire postillonner dessus. Depuis deux semaines, une partie de l'activité de l'imprimerie Marcoux à Saint-Just-Malmont est réservée à ce nouveau service temporaire.

Ce dispositif est né du partenariat entre le groupe Vacher de Saint-Just-Saint-Rambert, l'imprimerie Haubtmann d'Andrézieux, Plast embal (Saint-Just-Malmont), GD industrie (Creil) et donc l'imprimerie Marcoux (Saint-Just-Malmont).

Une solidarité singulière

L'imprimerie Haubtmann décroche le PVC transparent qui fait 300 microns d'épaisseur, Vacher assure la logistique dans la Loire, Plast embal apporte les élastiques, Marcoux fabrique les cartons et assure le conditionnement, à l'unité ou par paquets de cinquante exemplaires. "Les Transports Rousson ont aussi offert la logistique. Et une quinzaine de particuliers rassemblent bénévolement les élastiques par 25. On a même des salariés qui emmènent du travail à faire chez eux en fin de journée", apprécient Jérôme Marcoux et Angélique Chalmandrier, frère et soeur qui sont les deux cogérants depuis trois ans de cette société (imprimerie et cartonnage) créée par leur père, Serge Marcoux, en 1984 et qui emploie 30 salariés.

Des demandes grandissantes

La demande a été immédiate. Les gendarmes de Loire et Haute-Loire, les policiers de la Loire en ont bénéficié, tout comme la communauté de communes Loire Semène qui doit redispacher 5000 visières entre les communes, le Sictom Velay Pilat, les Ehpad de Loire et Haute-Loire, l'Hôpital Nord, des commerces, des entreprises de travaux publics comme Guérin TP. "On a été approché par de grands groupes. On va leur proposer un tarif qui permette de payer la matière première et d'en racheter d'autres pour continuer à l'offrir dans le secteur. Et pour la réouverture des écoles, peut-être que ces visières seront une solution."

Présentation des visières

Dernière modification le mercredi, 15 avril 2020 08:41

Partager sur :