Gobelets ecocup

mardi, 24 mai 2022 14:26

Tence : des collégiens incollables sur l'eau

|| || ||

Une spécialiste de la gestion des eaux est intervenue auprès des élèves du collège de la Lionchère de Tence.

Émilie Darne, une intervenante de l'EPAGE (Établissement Public d'aménagement et de Gestion de l'eau LOIRE LIGNON) est venue rendre visite aux élèves de l'atelier E3D du collège public de la Lionchère, à Tence, pour leur expliquer l'impact du réchauffement climatique sur les rivières de Haute-Loire et les quelques outils utilisables pour limiter celui-ci.


Pertubations à répétition

Selon Emilie Darne, du fait du réchauffement climatique, "l'eau des rivières se réchauffe, l'évapotranspiration des êtres vivants et l'évaporation des eaux de rivière augmentent. Ainsi, dans un futur proche, il devrait y avoir moins d'eau disponible pour les usagers, une eau plus concentrée en polluants et une perturbation de la biologie des êtres vivants aquatiques. Toutes ces conséquences ne peuvent être évitées mais on peut les limiter."


Des solutions à notre niveau

On peut économiser l'eau le plus possible, par exemple en préférant des douches rapides de 5 minutes qui n'usent que 50 litres d'eau aux bains qui en usent 150, en fermant le robinet quand on se savonne... On peut désimperméabiliser les sols en plantant des fleurs, des végétaux... On peut aussi prévenir la dégradation de la qualité de l'eau et augmenter la résilience des écosystèmes aquatiques.


Des aménagements vitaux

Dans ce but, l'EPAGE Loire Lignon s'applique à restaurer les berges en plantant des ripisylves, à restaurer les zones humides, à poser des abreuvoirs stabilisés... "Et nous, les élèves de l'atelier E3D animé par Mme Mauté, l'aidons en communiquant sur ce sujet qui nous concerne tous", assurent les jeunes mobilisés pour préserver les ressources de notre malheureuse planète, malmenée par l'activité humaine.

Partager sur :