Logo la Commère 43

Sorties loisirs

jeudi, 25 avril 2019 17:12

Saint-Jeures : elle a accouché à la maison entourée de pompiers

||| ||| |||

Pour la deuxième année consécutive, une naissance s'est produite à domicile à Saint-Jeures. Camille Rocher a dû accoucher chez elle, à "Pouzols", par la force des choses.

Dimanche 14 avril. Camille Rocher vient de passer sa journée à l'étage de la mairie de Saint-Jeures. En tant que conseillère agréée, elle a donné ce jour-là une conférence sur les fleurs de Bach et sensibilisé des visiteurs à cette thérapie alternative, elle qui doit s'installer avant la fin de l'année.

Alors qu'elle doit arriver à terme le 27 avril, la Saint-Jeuroise originaire de Tence est dans l'incapacité de se rendre à la maternité de Firminy. A 19 heures, elle fait revenir son compagnon, Nicolas Sapy, qui tient la pizzeria la Salamandre à Tence et confie son fils aîné à ses parents. Les contractions s'intensifient.

Son médecin traitant est pompier

Les pompiers sont appelés à la rescousse. Ceux de Saint-Jeures d'abord. Puis de Tence. "Les pompiers de Tence étaient trois femmes, cela m'a rassuré. Et il y avait aussi mon médecin traitant qui est pompier", raconte cette mère de 34 ans. Le SAMU 43 arrive en urgence du Puy-en-Velay. Il n'est plus possible de réaliser le transport vers la maternité. Camille Rocher doit accoucher chez elle, dans sa maison du hameau de "Pouzols". "Je n'y étais pas favorable. Mais on ne me laissait pas le choix."

Deux naissances à domicile à Saint-Jeures depuis 2018

Il est 20 h 30 quand Wilma-June voit le jour. Elle mesure 43 cm et pèse 2,205 kg. La maman et le nourrisson ont ensuite été transférés à la maternité de Firminy. "J'ai été bien entourée. Cela a facilité l'accouchement", insiste-t-elle.

C'est la deuxième naissance à domicile à Saint-Jeures en deux ans. Mais en 2018, il s'agissait d'un choix délibéré.

Dernière modification le jeudi, 25 avril 2019 17:33
Connectez-vous pour commenter