ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

dimanche, 25 août 2019 16:35

Puy-en-Velay : après le braquage d'un bureau de tabac, un suspect interpellé... qui met en cause la vendeuse

|| || ||

L'affaire du vol avec violences commis jeudi dans un bureau de tabac Faubourg Saint-Jean au Puy-en-Velay a connu ce week-end plusieurs rebondissements et des interpellations.

Jeudi, à l'heure de la fermeture, un individu s'était glissé sous le rideau métallique à moitié ouvert pour obliger la vendeuse, 20 ans, à lui remettre le fonds de caisse, estimé entre 5 000 et 6 000 euros. Sur place les constatations étaient réalisées avec l'appui du fonctionnaire de la police technique et scientifique.

Les enquêteurs entamaient leurs investigations, notamment en exploitant la vidéo du bureau de tabac et également du réseau de caméras de la ville, ce qui permettait notamment de déterminer la direction de fuite du voleur.

L'ensemble des éléments recueillis permettait de suspecter un individu connu des services demeurant sur l'avenue Foch. L'un des policiers du service ayant pu visionner la vidéo du bureau de tabac sur lequel le mis en cause était en action, avait dès le début de l'enquête soupçonné au regard de son signalement ce même individu.

Ce dernier, âgé de 36 ans, était interpellé à son domicile vendredi soir et placé en garde à vue.


Des circonstances laissant dubitatifs les enquêteurs

Les circonstances dans lesquelles ce vol avait été commis laissaient quelque peu dubitatifs les enquêteurs chargés de ce dossier qui n'excluaient pas une, voire plusieurs complicités.

Durant son audition le gardé à vue reconnaissait les faits ajoutant que son intervention au bureau de tabac avait été préméditée et organisée avec une personne connaissant parfaitement bien les lieux puisqu'il s'agissait de la vendeuse, celle-là même retrouvée prostrée dans le bureau de tabac à l'arrivée des secours.

Elle était clairement mise en cause par l'auteur principal qui indiquait également que la compagne de la vendeuse en question, 24 ans, était également au courant de cette affaire.

L'ensemble des protagonistes habitant dans le même immeuble, ils y avaient lié connaissance et symphatisé. Ils avaient par la suite élaboré un scénario pour ce projet délictueux.


Un vol avec violences fictives

Samedi au petit matin, elles étaient toutes deux interpellées à leur tour et placées sous le régime de la garde à vue.

Après avoir dans un premier temps nié les faits, elles finissaient par reconnaître leur participation. Une partie du butin était retrouvé en perquisition ainsi que quelques dizaines de grammes de résine de cannabis appartenant à l'auteur principal.

L'enquête démontrait qu'il s'agissait d'un vol avec violences fictives, chacun jouant son rôle, la compagne de la vendeuse devant pour sa part à l'heure dite intervenir au tabac et s'inquiétant de ne pas avoir de nouvelles de sa conjointe, aviser téléphoniquement son patron et provoquer ainsi l'intervention des secours.

Sur les instructions du magistrat, après prolongation de leur garde à vue, les trois personnes en cause étaient déférées au parquet du Puy ce dimanche après-midi.

L'auteur principal a été placé sous mandat de dépôt, les deux femmes étaient en cours de présentation dimanche après-midi.

Dernière modification le dimanche, 25 août 2019 17:18
Connectez-vous pour commenter