Logo la Commère 43

Sorties loisirs

jeudi, 13 juillet 2017 15:08

L'avenir du gymnase de Lavoûte-sur-Loire inquiète les utilisateurs

||| ||| |||
Tence Pole Vert mai 2019 2

Le Badminton Club Emblavez a organisé son assemblée générale sur une note un peu particulière... L'avenir du gymnase où ils évoluent semble soulever quelques inquiétudes ?

En présence d'une vingtaine de membres, et sous l'égide des co présidents Stéphane Souton et Adrien Sahuc, le petit club de l'Emblavez a évoqué la belle réussite de sa saison. Un effectif en hausse avec 64 licenciés et notamment une hausse des jeunes de 150 %.


Un excellent bilan avec 8 titres

Le bilan de la saison sportive est très bon puisque 8 titres sont venus garnir la vitrine locale ainsi que le titre départemental par équipe en interclub "D". Au total plus de 1 000 matches ont été joués en tournois extérieurs à travers une trentaine de déplacements ayant mené les badistes de Lavoûte jusque dans l'Aveyron, la Drôme, les Hautes Alpes, la Lozère, la Loire, le Rhône, le Puy-de-Dôme ou encore l'Allier.

Le bureau est reparti avec quelques modifications : l'entrée d'Anthony Soulier en tant que trésorier adjoint, de Robin Gaudin comme vice-président et d'Aurélie Bonnet comme secrétaire adjointe. Jeanine Plantin laisse sa place de trésorière adjointe mais reprendra à son compte la mission importante de gestion du stock des volants.

Au niveau de l'effectif, le club comporte 4 départs actés et plusieurs recrues à venir. L'effectif devrait donc être stable.


Les créneaux d'entraînement

Trois créneaux d'entraînements sont maintenus à disposition des joueurs : le lundi de 19 h 30 à 21 h 45 ; le mercredi de 19 h 30 à 21 h 45 et le dimanche sur pré-inscriptions à valider avant le mercredi soir via un tableau à pré-remplir de 10 heures à 12 heures.

Nouveauté, un entrainement dirigé par un entraîneur Didier Regaldo le lundi de 18 h 30 à 19 h 30 pour la section jeunes débutants et toujours par Benoit Bastet le mercredi de 18 h 30 à 19 h 30 pour la section jeunes confirmés.

Le tournoi annuel national du BCE est fixé le 24-25 mars 2018

En projet , la mise en place d'un second tournoi Promobad pour la fin d'année 2017.

Quel avenir pour le gymnase ?

Une inquiétude s'est néanmoins élevée en fin de séance (comme d'ailleurs pour tous les clubs utilisateurs du gymnase), à l'annonce d'échos faisant état d'un désengagement possible, pour ne pas dire probable, de la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay dans la gestion du gymnase du Centre Aqua Passion.

Cette entité publique, qui a repris pour l'heure les missions de l'ancienne communauté de communes de l'Emblavez, ne semblerait pas décidée à reprendre la compétence facultative de gestion des gymnase. Si cette volonté politique se confirmait, la possibilité de voir le gymnase laissé au bon de soin d'une autre collectivité serait inéluctable. Le problème étant qu'aucune autre entité ne peut se permettre de reprendre ce gymnase construit en 2003 par et pour l'intercommunalité étant donné sa configuration.


Le gymnase inséré dans le complexe aquatique

Le gymnase est en effet un élément à part entière du complexe aquatique incluant la piscine. Ce complexe de Lavoûte est la seule structure du territoire qui soit fermée, incluant une piscine et un gymnase, avec entrée commune mais aussi gestion commune pour l’électricité, l’eau, ou le personnel.

"L'idée que ce gymnase puisse ne plus être accessible existe donc bel et bien puisque d'un point de vue purement économique, celui ci revenant moins cher fermé (et abandonné) évidemment. Cela ne concerne pas la piscine, mais le mal est considérable, pour une structure presque "neuve", toujours appréciée par les clubs extérieurs et utilisateurs réguliers et surtout vitale pour les clubs du secteur", estiment les responsables du club de badminton.

Le risque existe donc que le territoire soit privé de sa seule structure fermée, celle même qui avait permis le développement des clubs de hand, de basket, la pratique du foot ou du tennis en intérieur l'hiver, et bien sûr l'essor du Badminton Club Emblavez qui compte aujourd'hui plus de 60 licenciés, meilleurs effectif jamais atteint en Emblavez pour du badminton.


Un collectif de lutte en cours de constitution

"L'opacité est totale quant à savoir comment empêcher qu'une telle décision, qui ruine la pratique et la dynamique sportive de tout un territoire et casse le développement mis en place depuis une dizaine d'années, soit actée."

Un collectif de lutte est en train de se mettre en place et le BCE compte bien tout faire pour protéger ce qui lui semble être une légitimité, celle de pouvoir pratiquer son sport dans une structure adapté dans un milieu rural.

Dernière modification le jeudi, 13 juillet 2017 17:29
Connectez-vous pour commenter