samedi, 03 juin 2017 07:54

Pont-Salomon : les écoliers apprennent l'usage de la faux

Photo Lucien Soyere||||||||||||||||||||| Photo Lucien Soyere||||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||||

Sous l'impulsion de l'association des faucheurs à la faux de Pont-Salomon et de son président Thibaut Chapeland, plusieurs faucheurs se sont mobilisés vendredi après midi pour initier une classe au maniement de la faux à l'école publique de la commune.

Après une explication collective animée par Guillaume, trois groupes étaient constitués pour participer à trois ateliers à tour de rôle.

Trêve de baliverne, les jeunes ont pu faucher. Chaque animateur avait en charge deux "apprentis" qui se relayaient pour manier la faux, apprendre le bon geste, la bonne posture. Six outils avaient été spécialement préparés, taille de la lame, longueur du manche pour être adapté à la morphologie des enfants.

D'autres tournaient le foin (au rateau) pour qu'il sèche, le ramassaient à la main et le portaient dans une charrette... Une technique pas toujours très orthodoxe comme on peut le voir sur les photos, avec parfois une bataille de foin.

Le troisième atelier tenait davantage de la démonstration avec Sylvain Marchewka à la manoeuvre. Les faucheurs ont montré comment préparer sa lame, "frapper la faux" pour lui redonner du tranchant.

Ce même après-midi à L'école, une autre classe accueillait André Chapeland, l'ancien président de l'association. Avec l'aide de vidéos, il a présenté l'histoire de la faux, et son importance il y a seulement quelques décennies.

Vendredi prochain les deux classes inverseront les activités.

Dernière modification le samedi, 03 juin 2017 09:38
Connectez-vous pour commenter