imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

logo slogan new

logo slogan new

imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

vendredi, 07 décembre 2018 23:08

Les Gilets jaunes de Saint-Just-Malmont montrés en exemple par la sous-préfète

|| || ||

Vendredi, la sous-préfète Christine Hacques est allée rencontrer les Gilets jaunes de Saint-Just-Malmont. Depuis le 17 novembre, elle n'avait pas encore pris le temps d'aller sur le rond-point des Grangers. "On entend peu parler d'eux", indique la représentante de l'Etat. "Ce sont des gens calmes, paisibles, pacifiques mais déterminés. J'ai promis de faire remonter leurs revendications et c'est déjà fait", félicite la sous-préfète qui a tout de même demandé aux manifestants de retirer un personnage pendu sur le rond-point.

"Ils ne font pas de blocage, ne consomment pas d'alcool, ne font pas de feu à l'air libre." Ce qui n'est pas le cas à Monistrol "où le dialogue est impossible", regrette Christine Hacques.

Jeudi, des représentants de Monistrol, Lachamp et Saint-Just-Malmont ont rencontré la députée Isabelle Valentin à sa permanence à Yssingeaux pour évoquer le conflit. "On lance un appel au calme, que la manifestation du Puy reste pacifique. Le week-end dernier, c'était du grand n'importe quoi. On n'est pas là pour faire la guerre mais pour avoir des droits", affirme Thomas Vincent, Gilet jaune de Saint-Just-Malmont.

Dernière modification le vendredi, 07 décembre 2018 23:38

Partager sur :