mercredi, 07 mars 2018 23:15

Beaulieu : une centaine de personnes à la réunion sur le compteur Linky

|| || Photo DR||

Vendredi, le collectif Stop Linky 43 a organisé une réunion d'informations en mairie de Beaulieu, réunissant une centaine de personnes.

Une centaine de personnes étaient présentes à la sixième réunion du collectif, organisée à la demande d’habitants des communes de Lavoûte-sur-Loire et de Beaulieu où les compteurs Linky sont en cours d’installation et inquiétent.


Répercussions négatives sur la santé

Selon le collectif Stop Linky 43, ces compteurs communiquants posent divers problèmes, notamment au niveau de la santé. Un point de vue relayé par plusieurs témoignages lors de cette réunion. Ainsi, une personne âgée de Saint-Vincent a fait état que depuis l'installation de ce compteur dans sa maison, elle a de forts maux de tête et n'arrive plus à dormir.

Voici encore le témoignage de Marie-Laure Rivet habitante du Puy-en-Velay : « La société Oti France partenaire d’Enedis est venue poser le nouveau compteur Linky dans les communs de l'immeuble où j'habite le mercredi 11 octobre et celui de mon appartement mercredi 18 octobre 2017. Depuis le 13 octobre 2017, je souffre en permanence de maux de tête, de troubles de l'audition, de palpitations et de vertiges. Lorsque je suis à mon travail, l'après-midi les symptômes s’estompent et reprennent quelques instants après mon retour chez moi. C’est l'enfer et je suis extrêmement inquiète car je ne sais pas comment je vais pouvoir rester chez moi. Je n'ai jamais été sensible au Wifi et là, depuis la pose de ces 2 compteurs (sur 4 compteurs que comporte l'immeuble), je suis devenue électrosensible. Qu'on ne me dise plus qu'il n'y aucun danger car s'ils étaient totalement inoffensifs, ces compteurs ne provoqueraient pas de tels effets. Je tiens à préciser qu'avant leur pose, je n’avais pas d’à priori vis-à-vis de ces compteurs Linky puisque que suite aux différents courriers reçus annonçant le changement de mon compteur, j’avais moi-même pris rendez-vous avec OTI FRANCE pour qu’ils l’installent un jour où je suis à mon domicile, mais maintenant force est pour moi d’en constater les effets négatifs que je subis au quotidien. »


Des appareils électroménagers pertubés

Autre problème rencontré, des appareils électroménagers perturbés par le compteur Linky. " Nous avons reçu des témoignages de volets roulants qui s'ouvraient et se fermaient tout seuls et de casses ou de dérèglement d'appareils électroménagers. Des personnes ont même trouvé leur portail à badge ouvert à leur retour de vacances. Une personne nous a expliqué qu’elle devait mettre son chauffe-eau en marche forcée, car le système heures creuses, heures pleines ne fonctionnait plus depuis l’installation de ce compteur."

Et le collectif de signaler encore : "Certains abonnés ont vu leur facture multipliée par deux ou trois, tandis que d'autres ont été victimes d'incendie de compteur notamment à Saint-Vincent, ce qui aurait pu avoir des conséquences très graves si le compteur s’était trouvé à l'intérieur de l’habitat. Des dizaines d'articles de presses régionales relatent des faits similaires et les journaux télévisés en parle régulièrement, notamment le cas de cette famille de Bièvres dont le garage a brûlé."

Le Collectif rappele que, contrairement aux idées reçues, "la pose du compteur Linky n’est pas obligatoire." Enedis doit donc obtenir l'accord de l'abonné pour lui installer le compteur Linky. A la fin de la réunion, des lettres type permettant de refuser ce compteur ont été distribuées aux personnes qui en ont fait la demande.


Les prochaines réunions

La prochaine réunion du collectif aura lieu le 23 mars dans la salle de réunion de la mairie de Saint-Julien-Chapteuil à 20 h 30 et en avril au Monastier sur Gazeille. D'autres réunions sont prévues sur les communes de Brioude, Vorey, Saint-Germain-Laprade et Espaly-Saint-Marcel.

Contact : stop.linky43@yahoo.fr

Articles associés