Gobelets ecocup

Afficher les éléments par tag : la maison qui soigne

Et si vous glissiez au pied du sapin ce livre de Nathalie Heinich "La Maison qui soigne", paru chez Thierry Marchaise ? Cette demeure patiemment apprivoisée, "La Retrouvée", elle l'a dénichée au Chambon-sur-Lignon.

Voici une proposition de lecture, doublée d'une idée cadeau, susceptible de séduire à la fois les amoureux de décoration, de jardinage comme les lecteurs curieux d'histoires de vie auxquelles on peut, peu ou prou, s'identifier.

Nathalie Heinich, spécialiste de la sociologie de l'art et des pratiques culturelles, auteure de nombreux ouvrages, a jeté l'ancre au Chambon-sur-Lignon en 2012 où elle a acquis une maison, après une quête tous azimuts la menant du Jura au Massif central, de l'arrière-pays niçois à la Bourgogne.


Une conquête à double sens

Dans cette histoire de "La Retrouvée", Nathalie Heinich raconte comment elle a conquis et s'est laissée conquérir par cette maison "moche" (ah, la beauté cachée des laids), qui recèlera des potentialités insoupçonnées au premier regard. La vaste demeure une fois débarrassée de ses aménagements datés, dotée de généreux miroirs, libérera de nouvelles perspectives. Les boiseries, les rayonnages de livres, les tapis, rideaux, meubles chinés, concourront à rendre chaleureux ce repaire d'intellectuelle devenue décoratrice compulsive, jardinière frénétique.


Un piquant récit autobiographique,

Ce récit autobiographique, émaillé d'humour, léger et profond à la fois, court sur une centaine de pages. Il se lit avec facilité, détend, amuse, apaise. On sourit des déboires de la néophyte confrontée à une chaudière capricieuse. On compatit devant ses déceptions face à des rosiers rechignant à monter à l'assaut de la gloriette. On est envieuse de cette immense chambre dotée de deux dressings (un pour les vêtements d'hiver, un pour ceux d'été). On imagine que trop bien cette ribambelle de sacs à main usagés alignés pour l'éternité sur des étagères !


Le temps apprivoisé

Dans cette "maison qui soigne", le temps qui passe semble être enfin apprivoisé. Les êtres ayant compté dans une existence sont incarnés par des objets trouvant soudain naturellement leur place dans ces pièces à vivre, à rêver, à travailler, à partager... Avec d'un côté en ligne de mire le Lizieux, sentinelle indéboulonnable de ce pays protestant, de l'autre, en contrebas, derrière la futaie d'épicéas, les murmures du Lignon.


La Maison qui soigne Histoire de "La Retrouvée" de Nathalie Heinich, aux éditions Thierry Marchaisse. Prix : 14,90 euros

Publié dans Haut-Lignon